feuillure

(Mot repris de feuillures)

feuillure

n.f.
Entaille pratiquée dans un élément de construction pour recevoir un autre élément ; rainure.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

FEUILLURE

(feu-llu-r', ll mouillées, et non feuyu-r') s. f.
Terme d'architecture. Entaillure dans laquelle les fenêtres et les portes sont encadrées pour qu'elles ferment juste. Tout angle rentrant fait dans le bois parallèlement à son fil. Petit refouillement que l'on fait dans une bande de marbre pour recevoir l'épaisseur d'une autre. Terme de marine. La partie excavée autour d'un sabord, où le mantelet porte et s'arrête quand celui-ci est abaissé ou fermé.

ÉTYMOLOGIE

  • Feuiller. D'Aubigné l'a employé dans le sens de feuillage : Ceux de la ville lui donnèrent pour toute entrée un arc très haut sans feuillure, Hist. II, 220.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

feuillure

FEUILLURE. n. f. Entaillure dans laquelle les fenêtres et les portes s'engagent un peu pour fermer juste. La feuillure de ce volet n'est pas assez large, assez profonde.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

feuillûre


FEUILLûRE, s. f. [Feu-gliû-re; mouillez les ll: 2e lon. 3e e muet.] Entaillûre faite dans le dormant ou le châssis des portes et des fenêtres, pour que s'y enfonçant un peu, elles ferment juste. — Double feuillûre ne signifie pas deux feuillûres; mais une feuillûre qui a le double de profondeur des feuillûres ordinaires.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788