filoutage

FILOUTAGE

(fi-lou-ta-j') s. m.
Habitude de filou ; métier de filou.
Il [Mazarin] porta le filoutage dans le ministère, ce qui n'est jamais arrivé qu'à lui [RETZ, II, 97]
Le filoutage, le larcin, le vol, étant d'ordinaire le crime des pauvres, et les lois ayant été faites par les riches, ne croyez-vous pas que tous les gouvernements, qui sont entre les mains des riches, doivent commencer par essayer de détruire la mendicité, au lieu de guetter les occasions de la livrer aux bourreaux ? [VOLT., Polit. et législ. Prix de la just. et de l'humanité, II]

ÉTYMOLOGIE

  • Filouter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877
Synonymes et Contraires

filoutage

nom masculin filoutage
Action de filouter.
grivèlerie, larcin, maraudage, maraude, vol -familier: chapardage, friponnerie -littéraire: rapine -vieux: filouterie.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004