flac

(Mot repris de flacs)

flac

interj. [ onomat. ]
Sert à imiter le bruit de qqch qui tombe dans l'eau ou de l'eau qui tombe.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

FLAC

(flak)
Onomatopée imitant le bruit de l'eau qui tombe par terre, ou un coup qui résonne.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et fossez sont cheü, et firent moult grant flas [, Guesclin. 19435]
  • XVIe s.
    Au branle du navire et au flot des vagues de la mer, l'eaue entroit dedans par la passée, tout à flac [JEAN D'AUTON, Ann. de Louis XII, p. 352, dans LACURNE]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

flac

Flac, Nomen est fictum a sono.

De grand vilain grand flac.

Il en fit beau flac, Applosam fregit seriam, Ouum applosum ad terram fregit. B. ex Spartiano.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606