folâtrer

(Mot repris de folâtrât)

folâtrer

v.i.
Jouer, s'ébattre gaiement et librement : Les enfants folâtrent dans le jardin batifoler, gambader

folâtrer

(folɑtʀe)
verbe intransitif
jouer avec gaieté et légèreté Les jeunes filles folâtrent au bord de l'eau.

FOLÂTRER

(fo-lâ-tré) v. n.
Faire le folâtre.
Les plaisirs nonchalants folâtrent à l'entour [BOILEAU, Lutr. II]
Quand j'ai bien folâtré, je me livre au repos [FAVART, Ninette, I, 4]
Il [un enfant] va folâtrer par la chambre et me laisse pérorer [J. J. ROUSS., Ém. III]
Fig. Avec un nom de chose pour sujet.
Nul souci sur son front n'avait laissé son pli ; Tout folâtrait en elle, et ce jeune sourire.... [LAMART., Harm. IV, 10]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il [le philosophe] rira, il follastrera, il se desbauchera avecques son prince [MONT., I, 185]

ÉTYMOLOGIE

  • Folâtre.

folâtrer

FOLÂTRER. v. intr. Agir et parler d'une manière folâtre. Ne vous amusez point à folâtrer.
Synonymes et Contraires

folâtrer

verbe folâtrer
Littéraire. S'ébattre sans souci.
Traductions

folâtrer

vrolijkzijn, stoeien, vrolijk zijn

folâtrer

frisk, frolic

folâtrer

gaji

folâtrer

jocare, lascivire

folâtrer

[fɔlɑtʀe] vi → to frolic