fonderie

(Mot repris de fonderies)

fonderie

n.f.
Usine où l'on fond les métaux pour fabriquer des pièces métalliques : Les hauts-fourneaux d'une fonderie.

fonderie

(fɔ̃dəʀi)
nom féminin
usine où l'on fait fondre les métaux fonderie d'artindustrielle

FONDERIE

(fon-de-rie) s. f.
Usine où l'on fond des métaux, où l'on purifie le métal tiré de la mine. Monter une fonderie. Renouveler la fonderie.
Nous n'avons point encore en France d'assez grands fourneaux de fonderies pour raffiner le cuivre avec profit [BUFF., Min. t. V, p. 161, dans POUGENS]
Usine où l'on fabrique certains objets avec du métal fondu. Une fonderie de canons. Une fonderie de caractères.
L'art du fondeur. Il entend bien la fonderie.
Nom donné par les ciriers à la grande cuve où l'on fait fondre la cire.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les orfevres, fondeurs et toute fonderie, de quelque sorte et espece que ce soit, seroit aneantie [PALISSY, 323]

ÉTYMOLOGIE

  • Fondre.

fonderie

FONDERIE. n. f. Établissement où l'on fond et où l'on purifie le métal tiré d'une mine.

Il désigne en outre l'Art de fondre les métaux.

Il se dit aussi d'un Établissement où l'on fabrique certains objets avec du métal fondu. Une fonderie de canons. Une fonderie de caractères.

Il se dit également, chez les Ciriers, du Lieu où l'on fond la cire.

fonderie


FONDERIE, s. f. FONDEUR, s. m. [2e et dern. e muet au 1er, 3e lon.] Lieu où l'on fond du métal. — Ouvrier en l'art de fondre les métaux. "Il y a là une fonderie. "Un Maître fondeur. Voy. CLOCHE.

Traductions

fonderie

foundry

fonderie

בית-יציקה (ז), מצרף (ז)

fonderie

Foundry

fonderie

鑄造

fonderie

주조

fonderie

[fɔ̃dʀi] nfsmelting works sg