forfait, aite

FORFAIT, AITE1

(for-fè, for-fè-t') part. passé de forfaire
Perdu pour cause de grand crime. Son fief forfait pour cause de félonie.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877