forjeter

(Mot repris de forjetait)

FORJETER

(for-je-té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : forjette, forjettera)
V. n.Terme d'architecture. Sortir de l'alignement, de l'aplomb. Ce mur forjette.
V. a. Construire des saillies, hors de l'alignement général d'un édifice.
Se forjeter, v. réfl. Un bâtiment se forjette lorsqu'il s'avance hors de l'alignement.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il a les yeux flamboyans et fort enflés, se forjettans hors de leur orbite [PARÉ, VI, 8]
    Les signes communs des luxations sont tumeurs ou gibbosités où l'os est forjeté [ID., XIV, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Fors, hors, et jeter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

forjeter

FORJETER. v. intr. T. d'Architecture. Sortir de l'alignement ou de l'aplomb. Ce mur forjette.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5