forpaiser

FORPAISER

(for-pè-zé) v. n.
Terme de chasse. Quitter son gîte et s'en aller en des parages éloignés, en parlant des bêtes qu'on poursuit.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et se il en est forspaïsiez [chassé de son pays] par la force de justice [, Liv. de jost. 128]
  • XVIe s.
    Dont avint qu'un cerf et quatre biches estonnées du bruit se lancerent d'elles mesmes d'effroi, et se forpaisans vers les murailles de la ville.... [D'AUB., Hist. II, 55]
    Il y a eu des hommes si consciencieux que de n'espouser des filles et femmes qui eussent forpaysé et veu le monde tant soit peu [BRANT., Dames gal. t. I, p. 235, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Fors, hors, et pays : proprement mettre hors du pays. On remarquera la prononciation forpaiser, au lieu de forpaysé (for-pè-i-zé). Paysan se prononce encore pè-zan dans quelques provinces.