fouillé, ée

FOUILLÉ, ÉE

(fou-llé, llée, ll mouillées) part. passé de fouiller
La terre fouillée pour mettre au jour les ruines de Ninive.
Sur qui on a fait une recherche.
La reine, par l'ordre du roi, fut fouillée jusque dans son sein, au Val-de-Grâce [SAINT-SIMON, 9, 105]
Parcouru avec soin, dans toutes les parties. Le bois fouillé par la gendarmerie pour y saisir des malfaiteurs.
Il se dit des ouvrages de pierre ou de ciselure où le travail du marteau, du ciseau est très soigné. Une coupe bien fouillée. Fig. et par abus. Un style fouillé.