fourreur

fourreur

n.m.
1. Marchand de fourrures.
2. Professionnel qui travaille les peaux pour les transformer en fourrure.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

fourreur

(fuʀɶʀ)
nom masculin
personne qui travaille les peaux pour en faire des fourrures et les vendre acheter un manteau chez un fourreur
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

FOURREUR

(fou-reur) s. m.
Marchand de fourrures.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nus maistres fourreurs et garnisseurs ne puet avoir que deux aprentiz qui serviront cinq ans du moinz [, Liv. des mét. 254]

ÉTYMOLOGIE

  • Fourrer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

fourreur

FOURREUR, EUSE. n. Celui, celle qui fabrique, qui vend des fourrures.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

fourreur

Fourreur, Pellio pellionis, Pelliculator.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

fourreur


FOURREUR, s. m. FOURRûRE, s. fém. [Fou-reur, fou-rûre: r forte; 2e lon. au 2d.] Fourreur se dit d'un Artisan qui travaille en Pelleterie. Fourrûre, peau pâssée et garnie de son poil, servant à fourrer des habits, des robes, etc. = Il se dit aussi pour une robe fourrée. "La fourrûre d'un Président, d'un Docteur.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

fourreur

furrier

fourreur

פרוון (ז), פַּרְוָן

fourreur

pellicciaio

fourreur

[fuʀœʀ] nmfurrier
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005