fourvoiement

Recherches associées à fourvoiement: fourvoyer

fourvoiement

n.m.
Litt. Erreur de qqn qui se fourvoie.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

FOURVOIEMENT

(four-voi-man) s. m.
Action de se fourvoyer, de s'égarer. Fig. Erreur, méprise. Il est tombé dans un étrange fourvoiement.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Remerchiant icelluy seigneur dé Gurce, du travail et fourvoyement [détour] qu'il avoit fait d'estre venu de Mantoue jusques ici [, Lett. de Louis XII, p. 320, dans LACURNE]
    Autant en feit il [Hippomènes laissant tomber les pommes d'or en courant avec Atalante], à son poinct, et de la seconde et de la tierce ; jusques à ce que, par fourvoyement et divertissement, l'advantage de la course luy demeura [MONT., III, 294]

ÉTYMOLOGIE

  • Fourvoyer. L'ancien français disait aussi le fourvoi.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

fourvoiement

FOURVOIEMENT. n. m. Erreur de celui qui s'égare de son chemin. Au point du jour ils s'aperçurent de leur fourvoiement. Fig., Il est rare que l'on revienne d'un long fourvoiement. Il est peu usité.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

fourvoiement


FOURVOIEMENT, s. m. FOURVOYER, v. act. [Four-voâ-man, voa-ié: 2e lon. au 1er, où l'e muet ne se prononce pas. On doit écrire fourvoiement, et non pas fourvoyement; et dans le verbe, il fourvoie, et non pas il fourvoye, et ainsi au futur et au conditionel, fourvoiera, fourvoierait, et non pas fourvoyera, fourvoyerait. On prononce fourvoâra, voârè, en trois syllabes.] Fourvoiement est l'erreur de celui qui s'égâre de son chemin. Fourvoyer, c'est égarer, détourner du chemin. = Ils se disent au propre et au figuré. Le substantif est peu usité. "Ils s'aperçurent de leur fourvoiement. "Il est tombé dans un étrange fourvoiement. "Ce guide nous a fourvoyés. "Nous nous sommes fourvoyés. "Les mauvais exemples l'ont fourvoyé. "Plus on suit ses passions, plus on se fourvoie du chemin du salut. Acad. = Égarement, égarer, s'égarer sont plus nobles et plus usités sur-tout au figuré. Fourvoiement et fourvoyer sont plus énergiques et plus pitoresques.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

fourvoiement

nom masculin fourvoiement
Littéraire. Fait de se tromper.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

fourvoiement

התעיה (נ)