francisque

francisque

n.f. [ bas lat. francisca, abrév. de francisca securis, hache des Francs ]
1. Hache de guerre des Francs et des Germains.
2. Hache à deux fers, emblème adopté par le régime de Vichy (1940-1944) ; décoration décernée par ce régime (on dit aussi francisque gallique).
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

FRANCISQUE

(fran-si-sk') s. f.
Hache d'armes que portaient les Francs.

REMARQUE

  • Les haches de guerre qu'on trouve dans les sépultures franques ne diffèrent pas de la hache ordinaire et ne se rapportent pas à la description que donne Chateaubriand dans les Martyrs, IV : Tous [les Francs] ont à la ceinture la redoutable francisque, espèce de hache à deux tranchants, dont le manche est recouvert d'un dur acier : arme funeste que le Franc jette en poussant un cri de mort, et qui manque rarement de frapper le but qu'un œil intrépide a marqué.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. francisca, de Francus, Franc 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • FRANCISQUE. - REM. Ajoutez : La hache de guerre des Francs ne présente qu'un tranchant (et non deux, comme l'ont dit quelques auteurs trompés par bipennis, employé abusivement quelquefois pour désigner la francisque) ; le Franc la lançait contre le bouclier de son ennemi, ou s'en servait en la conservant à la main.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

francisque

FRANCISQUE. n. f. Arme des anciens Francs, sorte de hache d'armes à deux tranchants.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

francisque

Francisque, ou bien Françoise, f. penacut. En ancien langage des François, estoit appelée l'espée dont iceux François de jadis usoyent, qui pouvoit estre differente en façon des autres, Aimoinus livre 1. chap. 12.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606