friture

(Mot repris de fritures)

friture

n.f. [ de frire ]
1. Action ou manière de frire un aliment : Une friture à l'huile.
2. Corps gras dont on se sert pour frire des aliments : Il plonge les pommes de terre dans la friture bouillante.
3. Aliment frit ; spécial. petits poissons frits, ou à frire : Elle a pêché de la friture.
4. Bruit parasite dans un appareil de radio, un téléphone : Je t'entends mal, il y a de la friture sur la ligne grésillement
5. En Belgique, baraque à frites ; friterie.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

FRITURE

(fri-tu-r') s. f.
Action, manière de frire. L'huile est bonne pour la friture. Friture au beurre.
La graisse ou le beurre fondu qui sert à frire.
Réformez les règles de votre cuisine ; n'ayez ni roux ni friture [J. J. ROUSS., Ém. I]
Plat de poissons frits. Friture de goujons.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Ils cheent [tombent] tout droit ou fond de la paelle où le deable fait les fritures d'enfer [, Ménagier, I, 3]
    Pastés de chappons gras, frittures [, ib. II, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Frire ; prov. frichura, fregidura ; esp. fritura ; ital. frittura.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    FRITURE. Ajoutez :
    Friture blonde, friture que l'on n'a pas fait trop roussir ; ce qui la rend plus agréable et meilleure.
    Nous avons un peu essayé le cuisinier ; la fricassée était bonne, la tourte excellente.... la friture est blonde [SÉV., à Mme de Grignan, 18 oct. 1679, dans Lett. inédites, édit. Capmas, t. II, p. 37]
    Nom donné à l'établissement, dit plus souvent sardinerie, où l'on prépare la sardine à l'huile.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

friture

FRITURE. n. f. Action ou Manière de frire. Friture au beurre. Friture à l'huile.

Il se dit aussi du Beurre, de l'huile ou de la graisse qui sert à frire, et qu'on garde ensuite pour le même usage. Acheter de la friture. De la friture trop vieille.

Il se dit, par extension de Divers mets que l'on fait frire. Une friture de goujons. Il se dit absolument du Poisson frit. Un plat de friture.

Il se dit par analogie et familièrement d'une Sorte de grésillement qu'on entend dans les appareils téléphoniques, provenant de quelque défectuosité dans la communication.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

friture

Friture, Frictura.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

fritûre


FRITûRE, s. f. [2e lon. 3ee muet.] 1°. Action et manière de frire. "Voilà une belle fritûre. = 2°. Beûrre ou huile qui ont servi à frire, et qu'on a gardés pour le même usage. "Cette fritûre est trop vieille. = 3°. Poisson frit. "La fritûre l'incomode. "Il ne mange point de fritûre.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

friture

היטגנות (נ), טיגון (ז), טִגּוּןτηγάνισμαcracklefritto, fritturafriturenпърженеsmažení프라이팬stekning (fʀityʀ)
nom féminin
1. action de faire cuire dans l'huile chaude friture à l'huile
2. huile chaude utilisée pour faire cuire des aliments un bain de friture
3. aliment cuit dans l'huile chaude une friture de poissons
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

friture

[fʀityʀ]
nf
(= huile) → frying oil
(= plat) (petits poissons frits) small fried fish, such as whitebait
(RADIO)crackle, crackling fritures
nfpl (= aliments frits) → fried food sg
On lui a conseillé d'éviter les fritures → He's been advised to avoid fried food.
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005