frugilége

FRUGILÉGE

(fru-ji-lè-j') s. m.
Le freux est frugilége, c'est-à-dire qu'il vit de grains qu'il va chercher en terre.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. fruges, graines, et legere, recueillir.