fuie

FUIE

(fuie) s. f.
Petite volière qu'on ferme avec un volet et où l'on nourrit des pigeons domestiques en petite quantité. Ce n'est point un colombier, c'est une fuie.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ce tourillon avoit plus tost façon d'une fuye que d'une forteresse [CARLOIX, VII, 12]
    Et comme on voit un pigeon à la fuye Se retirer et un bœuf à la grange, Ainsi je tourne autour de la vendange [ST-GELAIS, 94]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. fuga, fuite, d'où, dans le français, le sens de retraite, refuge. Au XVIe siècle, fuie avait le sens de colombier.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

fuie

FUIE. n. f. Sorte de petit colombier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

fûie


FûIE, s. f. [Fû-ie: 1re lon. 2e e muet.] Petit colombier où l'on nourrit des pigeons domestiques.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788