gâcher

(Mot repris de gâchaient)

gâcher

v.t. [ du frq. waskon, laver ]
1. Délayer et malaxer du ciment, du plâtre, du mortier dans de l'eau.
2. Faire un mauvais emploi de qqch ; ne pas en profiter au mieux : Gâcher de la nourriture gaspiller, perdre ; conserver galvauder
Gâcher le métier,
Fam. travailler à trop bon marché.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GÂCHER

(gâ-ché) v. a.
Délayer du mortier ou du plâtre pour maçonner. Gâcher lâche, faire un mortier de plâtre très liquide. Gâcher serré, ne donner au plâtre que ce qu'il faut d'eau pour en faire une pâte.
Fig. Faire un ouvrage grossièrement, sans goût. Vous gâchez tout ce qu'on vous donne à faire. Terme familier du commerce. Donner sa marchandise à vil prix.
Terme rural. Herser le blé au printemps pour recouvrir de terre les racines de la plante. Gâcher les paillers, recouvrir la partie supérieure des meules de paille avec de la terre délayée.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Nul poissonnier de Paris ne peut ne doit brouiller ou gascher [passer à l'eau] poisson, comme morue salée, maquereaux salés ou aucun haran blanc salé [, Ordonn. des rois, t. II, p. 359]
  • XVIe s.
    Gaschant de la boue pour l'attacher à des parois [AMYOT, Moral. t. II, p. 480, dans LACURNE]
    Gascher la muraille de terre grasse [MONET, Dict.]
    Gascher du gros [satisfaire aux besoins naturels] [OUDIN, Dict.]

ÉTYMOLOGIE

  • Gâche 1 ; ital. guazzare, détremper dans l'eau.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

gâcher

GÂCHER. v. tr. Délayer du plâtre, du mortier avec de l'eau. Gâcher du plâtre. Absolument, Gâcher lâche. Gâcher serré.

Par analogie, Gâcher du blé, Entourer de terre les racines de la plante. Gâcher une meule de paille, La couvrir de terre délayée.

Il signifie, au figuré, Faire un ouvrage grossièrement, négligemment, sans goût, et, par extension, Gâter, manquer ce que l'on fait. Gâcher la besogne. C'est du travail gâché, Gâcher un beau sujet. Gâcher une situation, une occasion. Gâcher sa vie.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

gâcher


GâCHER, v. a. GâCHEUX, EûSE, adj. GâCHIS, s. m. [Gâché, cheû, cheû-ze, chi.] Gâcher, détremper, délayer, en parlant du plâtre, du mortier. = Gâcheux, bourbeux. "Chemin gâcheux: terres gâcheûses. = Gâchis, saleté causée par quelque liquide. "Le dégel caûse bien du gâchis, un grand gâchis.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

gâcher

verbe gâcher
1.  Compromettre le résultat de.
fignoler, parachever, soigner -familier: lécher -vieux: perler.
2.  Faire un mauvais emploi de.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

gâcher

pfuschen, verbringenspoil, botch, bungle, screw up, waste, make a mess of, mess up, throw away, blow, blunder, flub, ruinverknoeien, beunhazen, knoeien, modderen, verhaspelen, verprutsen, aanmaken, afraffelen, bederven, beslaan, verpestenשיבש (פיעל), שִׁבֵּשׁadobassar, pastifejar, potinejarfuŝichafallar, chapucearhutiloidapasticciare, incasinare, sbagliare失敗させるfuszerować, knocić, partaczyćborrar, fazer às pressas, trabalhar malšušmariti, кое-как, наспех, сделать, схалтуритьzbabraťfušati, kaziti, pačitiazdırmakφθείρωforkæle (gɑʃe)
verbe transitif
1. faire usage de qqch de façon inutile gâcher son argent gâcher ses chances
2. troubler, faire échouer Le mauvais temps a gâché la fête.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

gâcher

[gɑʃe] vt
(= gâter) → to spoil, to ruin
(= gaspiller) → to waste
Je n'aime pas gâcher la nourriture → I don't like to waste food.
[+ plâtre] → to temper
[+ mortier] → to mix
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005