généraliser

(Mot repris de généralisées)

généraliser

v.t. [ de 1. général ]
1. Rendre général ; étendre à tout un ensemble de personnes ou de choses : Généraliser l'utilisation d'Internet démocratiser, populariser, propager, répandre ; limiter, restreindre
2. (Sans compl.) Raisonner, conclure du particulier au général : Elle a tendance à trop vite généraliser.

se généraliser

v.pr.
Devenir général, s'étendre à un ensemble plus large : L'usage de l'euro s'est vite généralisé se développer, se répandre ; décliner, régresser
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GÉNÉRALISER

(jé-né-ra-li-zé) v. a.
Rendre général. Généraliser une idée, une méthode. Généraliser une formule d'algèbre.
La seule bonne manière de diminuer le nombre des lois est de les généraliser [L'ABBÉ DE ST-PIERRE, dans DESFONTAINES]
Il faut généraliser nos vues [J. J. ROUSS., Ém. I]
Il pourra parvenir à généraliser les notions individuelles [ID., ib. IV]
L'art de généraliser les idées est-il autre chose que l'art d'observer ? [BONNET, Contempl. nat. Œuv. t. VIII, p. 190, dans POUGENS]
Absolument.
Les anciens qui généralisaient moins et qui étudiaient plus la nature en détail et par individus [DIDEROT, Lett. sur les sourds et muets, Œuv. t. II, p. 277, dans POUGENS.]
Rendre commun à beaucoup. Généraliser une opinion.
Le premier qui se présente parmi leurs imitateurs [de Montesquieu et de Voltaire], celui qui généralisera pour toute l'Europe l'histoire philosophique.... sera Hume [VILLEM., Littér. franç. 2e part. 3e leç.]
Se généraliser, v. réfl. Devenir commun à beaucoup. Cette opinion se généralise de plus en plus. Terme de médecine. Devenir commun à toute l'économie. Dans les résorptions purulentes, quand la maladie se généralise, il survient d'ordinaire un frisson intense.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    J'ai osé generaliser mon histoire, m'attachant avec expressitude aux choses plus proches de temps et de lieu ; aux esloignées plus legerement [D'AUB., Hist. Préf. 8]
    Telle haine se generalisa aisément, et fit section entre les catholiques associez et les autres [ID., Hist. II, 284]

ÉTYMOLOGIE

  • Général.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

généraliser

GÉNÉRALISER. v. tr. Rendre général. Généraliser une méthode, un procédé. Absolument, Notre esprit est naturellement porté à généraliser. Vous généralisez trop.

Il signifie aussi Rendre commun à beaucoup. Généraliser une opinion. Ce préjugé se généralise, Il devient commun à beaucoup.

Il signifie particulièrement, en termes de Mathématiques et de Physique, Donner plus d'étendue à une idée, à un principe. Généraliser une hypothèse. Généraliser une formule d'algèbre.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

généraliser


GÉNÉRALISER, v. act. [Généralizé: 1re, 2e et dern. é fer. l'i est long devant l'e muet: il généralîse, généralîsera.] Rendre général. "Généraliser un principe, une méthode, une hypothèse, etc.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

généraliser

verbe généraliser
2.  Conclure du particulier au général.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

généraliser

generalize, generaliseהכליל (הפעיל), הִכְלִילgeneraliseren, veralgemenen, veralgemenen, veralgemeniserengeneralizargeneralizzareيُعَمِّمُzobecnitgeneralisereverallgemeinernγενικεύωyleistäägeneralizirati法則化する일반화하다generalisereuogólnićgeneralizarобобщатьgeneraliseraพูดคลุมทั่วๆไปgenelleştirmekkhái quát hóa概括 (ʒeneʀalize)
verbe transitif
appliquer qqch à un ensemble plusgrand généraliser l'usage d'une technique
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

généraliser

[ʒeneʀalize]
vt → to generalize
vi → to generalize [ʒeneʀalize] vpr/vi → to become widespread
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005