gaillarde

gaillarde

n.f. [ de 1. gaillard ]
Danse de bal ou morceau instrumental sur lequel on l'exécutait, à la mode en France aux xvie et xviie siècles.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GAILLARDE1

(ga-llar-d', ll mouillées, et non ga-yar-d') s. f.
Caractère d'imprimerie qui est entre le petit-romain etle petit-texte.

ÉTYMOLOGIE

  • Gaillard 1.

GAILLARDE2

(ga-llar-d', ll mouillées, et non ga-yar-d') s. f.
Nom d'une ancienne danse française. Le pas de danse qu'on nomme pas de gaillarde, est composé d'un assemblé, d'un pas marché et d'un pas tombé. L'air sur lequel on dansait la gaillarde.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et n'estoit le dit comte propre pour une seule danse, mais estoit universel en tout, fust pour les bransles, pour la gaillarde, pour la pavanne d'Espagne, pour les canaries, bref pour toutes [BRANT., Cap. fr. t. III, p. 426, dans LACURNE]
    Danser la gaillarde sur le ventre de quelqu'un [le fouler aux pieds] [OUDIN, Curios. fr. Additions.]

ÉTYMOLOGIE

  • Gaillard 1.

GAILLARDE3

(ga-llar-d', ll mouillées) s. f.
Genre de plantes composées, originaire d'Amérique, dédié par le botaniste Fougeroux de Bondaroy, à la mémoire de Gaillard de Charentonneau, amateur de botanique.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

gaillarde

GAILLARDE. subst. f. Espèce de danse autrefois en usage. Danser une gaillarde. Danser la gaillarde. Jouer une gaillarde.

gaillarde

GAILLARDE. sub. fém. Caractère d'Imprimerie, qui est entre le Petit-Romain et le Petit-Texte.
Dictionnaire de L'Académie française 5th Edition © 1798
Traductions

gaillarde

gagliarda