galopin

(Mot repris de galopins)

galopin

n.m.
Fam. Polisson, garnement : Une bande de galopins a brisé cette fenêtre chenapan
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

galopin

(galɔpɛ̃)
nom masculin
enfant turbulent, effronté Bande de petits galopins !
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

GALOPIN

(ga-lo-pin) s. m.
Petit garçon qu'on emploie à faire des commissions.
On dit que vous n'avez pas seulement un laquais, et que c'est un galopin de la rue qui vous éclaire avec une de ces torches de poix dont ils empuantissent toute la ville [HAMILT., Gramm. 7]
Et souvenez-vous bien, vous et vos galopins, De mieux à l'avenir enfermer vos lapins [REGNARD, le Bal, 2]
Son nom [de Vauréal] est Guérapin, et son premier état, franc galopin [SAINT-SIMON, 518, 139]
Particulièrement. Dans les grandes maisons royales, nom de petits marmitons qui tournent les broches et courent çà et là pour les besoins de la cuisine.
Il n'est, je veux bien vous le dire, Prince ni galopin que vous ne fassiez rire [REGNARD, Démocr. v, 5]
Vendôme arriva droit à Marly ; ce fut une rumeur épouvantable ; les galopins, tous les valets de la cour quittèrent tout pour environner la chaise de poste [SAINT-SIMON, 156, 43]
Populairement et par mépris. Petit polisson, petit garçon quelconque.
Une foule de violons suivie des galopins de la ville [HAMILT., Gramm. 11]
Galopin s'est dit jadis à Paris pour une mesure d'un demi-septier.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il lui demande : Dont es tu, biaux amis ? - De Clermont, sire ; si ai nom galopin [, Garin, dans DU CANGE, galopinus]
    En la taverne hastivement en vint ; Ilec trouva menuel Galopin ; Lez le tonnel en la main trois dez tint [, ib.]
  • XVe s.
    Queux [cuisiniers], escuiers, galopins [EUST. DESCH., Poésies mss. f° 436]

ÉTYMOLOGIE

  • Galoper.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

galopin

GALOPIN. n. m. Petit garçon qui polissonne, principalement dans les rues.

Il se dit aussi familièrement d'un Petit garçon quelconque qui a donné un sujet de mécontentement. Méchant, vilain galopin.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

galopin


GALOPIN, s. m. [Galo-pein.] Petit garçon qu'on envoie en comission. = On le dit par extension et par mépris, comme poliçon, d'un homme de néant.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

galopin

nom masculin galopin
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

galopin

galoppino

galopin

[galɔpɛ̃] nmurchin, ragamuffin
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005