garantie

garantie

n.f.
1. Ce qui assure l'exécution, le respect de qqch : Donner des garanties de la solvabilité d'un acheteur assurance, cautionnement gage, preuve, témoignage
2. Obligation incombant à l'une des parties d'un contrat d'assurer la jouissance de qqch ou la protection contre un dommage : Pour ce modèle, la garantie est de deux ans.
Sous garantie,
se dit d'une marchandise dont le vendeur s'est engagé à maintenir le bon fonctionnement pendant une période donnée : Mon téléviseur n'est plus sous garantie.

GARANTIE

(ga-ran-tie) s. f.
Terme de droit. Engagement par lequel on se rend garant. Vendre avec garantie. Donner un acte de garantie. Ce traité fut conclu sous la garantie de telle puissance.
Le roi de Saxe leur fit remettre tous les éclaircissements nécessaires, les assura qu'il tiendrait la garantie stipulée par le contrat de vente [DUCLOS, Hist. Louis XI, Œuv. t. II, p. 111, dans POUGENS]
Garantie de droit, celle qui est due de plein droit, comme la possession paisible de la chose vendue. Garantie conventionnelle ou garantie de fait, celle qui n'a lieu qu'en vertu d'une convention. Garantie formelle, celle qui a lieu en matière réelle ou hypothécaire. Garantie simple, celle qui a lieu en matière personnelle et surtout entre la caution et e débiteur cautionné.
Dédommagement auquel on s'est obligé. Appeler quelqu'un en garantie. Demande en garantie, acte par lequel le défendeur au principal appelle en cause la personne contre laquelle il a un recours à exercer.
Ce qui garantit une chose, ce qui la rend sûre. Il veut de bonnes garanties.
Vous me promettez de vous bien conduire ; mais quelle garantie en ai-je ? Homère et non pas moi t'en doit la garantie [RÉGNIER, Sat. x.]
Ceux qu'il a appelés en garantie ne peuvent pas se taire [BOSSUET, Lett. quiét. 117]
Ils appelaient des lois odieuses en garantie des actions les plus lâches [MONTESQ., Lett. pers. 145]
Garanties constitutionnelles, celles qui résultent pour les citoyens des articles de la constitution.
Dans un pays où la plupart des gouvernements étaient sans garantie, et l'empire de l'opinion presque aussi nul pour les premières classes que pour les dernières [STAËL, Corinne, XIX, 7]
Garantie individuelle, la protection que la loi doit à chaque citoyen. Garantie des fonctionnaires publics, protection dont la loi couvre certains fonctionnaires publics, en défendant de les poursuivre sans autorisation spéciale. Bureau de garantie, lieu où l'on constate le titre des matières d'or et d'argent.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    E li ciel et la terre porteront garantie à nos que vos à tort nos osciez [tuez] [, Machab. I, 2]
  • XIIIe s.
    Sachez, s'il [le roi Louis VIII] fust retournés, Ne l'en [au comte Thibaut] portast garentie Homs qui fust de mere nés, Qu'il ne fust desherités [HUES DE LA FERTÉ, Romancero, p. 186]
  • XIVe s.
    Ne prend pas garandie qui ne veut [BOUTEILLER, Somme rural, p. 213, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    C'est une faible garantie que la mine, toutefois elle a quelque consideration [MONT., IV, 224]
    Je luy appris à dire souvent. ....interesser, prendre la garantie, faire fortune, courir à risque....et mille autres termes en cette façon, à quoy on connoit aujourduy une belle ame [D'AUB., Conf. II, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Garanti ; provenç. garentia, guarentia guerentia ; espagn. et portug. garantia ; ital. guarentia. On trouve aussi dans les anciens textes garantise et garantison.

garantie

GARANTIE. n. f. Engagement par lequel on garantit. Il se dit surtout en matière de Procédure et de négociations. Il m'a vendu cette montre avec garantie pour un an. La garantie que le vendeur doit à l'acquéreur. Ce traité fut conclu sans la garantie de telle puissance.

Vendre avec ou sans garantie se dit en parlant surtout des Ventes de chevaux, de bétail, de la Vente qui maintient ou écarte le droit de résiliation pour vices rédhibitoires.

Il se dit aussi du Dédommagement auquel on s'oblige. S'obliger à garantie. Être tenu à garantie, à la garantie. N'être soumis à aucune garantie. Appeler quelqu'un en garantie. Il n'y a pas lieu à garantie.

Garantie formelle, Celle qui a lieu en matière réelle ou hypothécaire. Garantie simple, Celle qui a lieu en matière personnelle, et surtout entre la caution et le débiteur cautionné.

Il signifie encore Sûreté, ce qui garantit une chose, ce qui la rend sûre, indubitable. Je lui offre toutes les garanties possibles. Il veut des garanties plus sûres. Il a d'excellentes garanties. Cela vous servira de garantie. Donner des garanties pour l'avenir.

Bureau de garantie, Lieu où l'on constate le titre des matières, des ouvrages d'or et d'argent.

Sans garantie du gouvernement, Formule qui est placée sur les brevets d'invention, pour indiquer que l'État ne se porte garant ni de la priorité, ni de la valeur de l'invention; on l'écrit de cette manière abrégée, s. g. d. g.

Garantie individuelle, La protection que les lois doivent à tout citoyen.

garantie

Garantie, f. penac. Praestatio rei venditae, Euictionis indemnitas. Est l'obligation du cedant envers celuy auquel il a cedé, de luy faire bon, valoir, joüir, tenir, et posseder ce qu'il luy a cedé et transporté. Ainsi dit-on, Un tel m'est tenu de garantie, Aduersus illum de euictione mihi actio est, vel, Ille mihi tenetur de euictione. Et, Le voulez- vous bailler à la garantie d'un tel? Si ob euictionem praestaturum se spoponderit, dabis-ne? On dit consequemment, Achetez: Car la garantie est bonne, Emere tuto licet, Nam vnde idoneae abundeque praestare possit, satis superque suppetit. Et, Prendre la cause et garantie pour aucun, Vindicem se causae offerre, iudiciique euentui praestando. Litem ex euictione agnoscere, Litem omnem ad se transferre, aduocare, Litem suam facere, euisque euentum in se recipere ac praestare. Et, Recours de garantie, quand on appelle son vendeur en justice pour prendre la garantie, cause, et defense, Actio receptitia, Ius receptitium. B. Et, Garantie expressement promise, Authoritatis praestatio verbis nuncupata. B. Au contraire, Taisible promesse de garantie, Authoritatis praestatio tacita fide promissa, ac in contractu haerenti. B.

Synonymes et Contraires

garantie

nom féminin garantie
Traductions

garantie

guarantee, warranty, safeguard, securityאחריות (נ), בטוחה (נ), ביטוח (ז), התחייבות (נ), עבוט (ז), עירבון (ז), ערבות (נ), ערובה (נ), עֲבוֹט, בִּטּוּחַ, בְּטוּחָה, עֲרֻבָּה, עֵרָבוֹן, עֲרֵבוּת, אַחֲרָיוּתgarantie, waarborg, onderpand, borgGarantie, Pfand, Gewährleistungjaminanεγγύηση, αντίκρισμα, γραπτή εγγύησηgarantiaгарантияgaranzia, palladioضَمان, كَفالَةzárukagarantigarantíatakuujamstvo保証보증, 품질 보증garantigwarancjagarantiการรับประกันgarantigiấy bảo hành, sự bảo đảm担保 (gaʀɑ̃ti)
nom féminin
1. fait d'assurer le bon fonctionnement de qqch Cet appareil a une garantie d'un an.
2. ce qui sert à éviter un mal, ce qui protège demander des garanties

garantie

[gaʀɑ̃ti] nf
[marchandise, appareil] → guarantee, warranty
bon de garantie → guarantee card, warranty card
sous garantie → under guarantee, under warranty
(= assurance, engagement) → guarantee
donner à qn la garantie que → to give sb a guarantee that
la garantie de l'emploi → guaranteed employment
c'est sans garantie → there's no guarantee
(= gage) → security, surety
demander des garanties → to demand security
garantie de bonne exécution → performance bond