gardon

(Mot repris de gardons)

gardon

n.m.
Petit poisson d'eau douce.
Frais comme un gardon,
se dit d'une personne qui semble en pleine forme.

GARDON

(gar-don) s. m.
Petit poisson d'eau douce, dit aussi rosse (leuciscus idus). Familièrement. Être frais comme un gardon, être comme un gardon, avoir un air de fraîcheur et de santé ; locution tirée de l'éclat de l'écaille de ce poisson.
Après avoir été un mois à la campagne à se reposer, à se purger, à se rafraîchir, elle revient comme un gardon [SÉV., 138]
Fraîche comme un gardon, droite comme une perche [BOURSAULT, Mots à la mode. sc. 15]
Fig. Donner un chabot pour avoir un gardon, faire un petit présent pour avoir en retour un présent plus grand.
Ne faites, s'il se peut, jamais présent ni don, Si ce n'est d'un chabot pour avoir un gardon [RÉGNIER, Sat. XII]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nus poissonniers ne autre ne puet ne ne doit vendre gardons freans ; c'est à savoir, gardons entre le mi-avril et mi-moi [, Liv. des mét. 265]
  • XVIe s.
    Jeter un gardon pour avoir un brochet [faire un petit présent pour en avoir un grand] [COTGRAVE, ]
    Cest hamesson n'est pas trop bien amorcé pour prendre des guerdons [PALSGR., p. 443]
    Mais il survint un affecté maroufle Sorti du creux où l'on pesche aux gardons [RAB., Garg. I, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue. Bas-lat. gardio.

gardon

GARDON. n. m. Petit poisson blanc d'eau douce.

gardon

Gardon, Espece de poisson de riviere, Leuciscus fluuiatilis, Gardo, gardonis.

Traductions

gardon

voorn

gardon

לבנון (ז)

gardon

roach

gardon

ploto

gardon

ido, idus

gardon

Плотва

gardon

Płoć

gardon

바퀴벌레

gardon

Mört

gardon

[gaʀdɔ̃] nmroach