gazon

(Mot repris de gazons)

gazon

n.m. [ du frq. waso, motte de terre garnie d'herbe ]
1. Herbe courte et fine : Elle va tondre le gazon.
2. Terrain couvert de gazon : Ne marche pas sur le gazon ! pelouse
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GAZON

(ga-zon) s. m.
Herbe courte et menue. Tondre le gazon.
Sur un lit de gazon, de faiblesse étendu, Il semblait déplorer ce qu'il avait perdu [CORN., Rodog. v, 4]
Souvent, dans le secret de l'ombre et du silence, Du gazon d'un cercueil la prière s'élance, Et trouve l'espérance à côté de la mort [LAMART., Méd. II, 5]
La lune se balance aux bords de l'horizon ; Ses rayons affaiblis dorment sur le gazon [ID., ib. I, 15]
Gazon d'olympe, un des noms vulgaires de la statice armérie (plombaginacées), dite aussi statice à gazon, gazon de montagne, gazon d'Espagne. Gazon anglais, un des noms vulgaires de l'ivraie vivace, qui est un très bon fourrage. Gazon d'Angleterre, la phléole des prés, le paturin trivial, et la saxifrage hypnoïde ou saxifrage mousseuse ; cette dernière, qui habite l'Europe australe, est appelée encore gazon turc. Gazon d'argent, nom vulgaire du céraïste tomenteux ou céraïste cotonneux de certains auteurs. Gazon de chat, la germandrée maritime. Gazon de Mahon, la julienne de Chio, dite aussi giroflée de Mahon. Gazon d'or, la vermiculaire brûlante et l'orpin anglais.
Gazon du Parnasse, la convallaire bifoliée et la parnassie palustre [LEGOARANT, ]
Terre couverte de gazon. Les villageois dansent sur le gazon.
Gazons entrecoupés de ruisseaux et d'ombrages, Seuil antique où mon père, adoré comme un roi, Comptait ses gras troupeaux rentrant des pâturages.... [LAMART., Méd. II, 15]
Terme de fortification. Revêtement d'un parapet.
Au plur. Mottes de terre carrées et couvertes de gazon, dont on se sert pour faire des gazons artificiels. Lever des gazons. Gazons plaqués, ceux qui se composent de tranches taillées. dans un autre gazon.
Gazon se dit quelquefois, par plaisanterie, de la perruque d'un chauve, ou des cheveux très rares qui restent sur sa tête.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Si convint les chevaux manger terre pour [au lieu de] la wason, ou bruyeres, ou feuilles d'arbres [FROISS., I, I, 38]
  • XVIe s.
    Desguisez en païsans, et portans le gason sur le col.... Le Verger et les siens, aians posé leurs gasons près de la porte, s'elancent dedans.... [D'AUB., Hist. III, 415]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, wazon ; aragonais et crémonais, gason ; bas-lat. guaso, waso ; de l'anc. h. allem. waso ; allem. mod. Wasen, gazon.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

gazon

GAZON. n. m. Herbe courte et menue. Il se dit, par extension, de la Terre qui est couverte de cette herbe. Semer du gazon. Gazon épais, touffu. Gazon fleuri. Un lit de gazon.

Au pluriel, il se dit des Mottes de terre carrées et couvertes d'herbe courte et menue dont on se sert pour faire des gazons artificiels. Lever des gazons. Il faut porter là des gazons.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

gazon

Gazon de terre avec son herbe verde, Cespes viuus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

gazon


GAZON, s. m. GAZONEMENT, s. m. GAZONER, v. a. [3e e muet au 2d, é fer. au 3e: neman, .] Gazon, terre couverte d'herbe courte et menue. "Un siège, un lit de gazon. = Gazoner, revétir de gazon. Gazonement, action de gazoner, ou l'emploi qu'on fait des gazons pour quelque ouvrage.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

gazon

lawn, grass, turfgazon, grasmat, grasveld, perk, gras(veld), graszode, grasדשא (ז), כר דשה (ז), מדשאה (נ), עשב (ז), דֶּשֶׁא, מִדְשָׁאָה, עֵשֶׂבgræsplænegazonocéspedtappeto erboso, erbagramadogräsmattaγκαζόν, γρασίδιRasen草坪trávník잔디газон (gɑzɔ̃)
nom masculin
1. herbe tondre le gazon
2. surface couverte d'herbe s'allonger sur le gazon
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

gazon

[gɑzɔ̃] nm
(= herbe) → grass
(= pelouse) → lawn
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005