géométrique

(Mot repris de geometrique)

géométrique

adj.
1. Relatif à la géométrie : Le carré et le rectangle sont des figures géométriques.
2. Qui a des contours nets et réguliers comme une figure géométrique : Ces nouvelles villes ont un tracé géométrique.
3. Fig. Qui a la précision et la rigueur d'une démonstration de géométrie mathématique, rigoureux

GÉOMÉTRIQUE

(jé-o-mé-tri-k') adj.
Qui appartient à la géométrie.
Et parce que cet art consiste en deux choses principales, l'une de prouver chaque proposition en particulier, l'autre de disposer toutes les propositions dans le meilleur ordre, j'en ferai deux sections, dont l'une contiendra les règles de la conduite des démonstrations géométriques, c'est-à-dire méthodiques et parfaites, et la seconde comprendra celles de l'ordre géométrique, c'est-à-dire méthodique et accompli [PASCAL, De l'esprit géométrique, 1]
Construction géométrique, suivant les anciens, celle qui se faisait avec le secours seul de la règle et du compas ; suivant les modernes, toute construction qui s'effectue par le moyen d'une courbe géométrique quelconque, à la différence des constructions mécaniques, qui s'exécutent par le moyen des courbes mécaniques. Terme de botanique. Dans les fruits et les graines, sommet géométrique, distingué du sommet organique ; ils ne font qu'un, si l'organe est droit ; mais, s'il est courbé, le sommet organique est au-dessous du sommet géométrique. Pas géométrique, mesure de terrain, double du pas ordinaire, longue de cinq pieds ou 1m 62. Proportion, progression géométrique, proportion, progression par quotient, par opposition aux proportions et progressions par différences, qu'on appelle arithmétiques.
Esprit géométrique, esprit qui procède avec méthode et exactitude. Pascal a composé un opuscule intitulé : De l'esprit géométrique.
Il [Descartes] était un des plus grands géomètres de son temps, mais il abandonna sa géométrie et même son esprit géométrique pour l'esprit d'invention, de système et de roman [VOLT., Lett. Desalleurs, 26 nov. 1738]
On dit de même : une tête géométrique.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et les mathematiciens appellent tele proportionnalité geometrique [ORESME, Eth. 147]
  • XVIe s.
    Entendement profond, où il y avoit un tresor caché de tant d'inventions geometriques [AMYOT, Marcell.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. geometricus, du grec, géométrie.

géométrique

GÉOMÉTRIQUE. adj. des deux genres. Qui a rapport à la géométrie. Méthode géométrique. Démonstration géométrique. Construction géométrique. Proportion, progression géométrique. Lieu géométrique. Voyez LIEU.

Esprit géométrique, Esprit qui est propre à la géométrie et qui procède avec une rigueur et une méthode géométriques. On dit dans un sens analogue Exactitude géométrique.

Traductions

géométrique

geometrisch, meetkundig, regelmatig [vorm], streng logischgeometricגיאומטרי (ת), הנדסי (ת), הַנְדָּסִיgeometriaγεωμετρικόςgeometrischeгеометрична幾何geometrickéGeometriskgeometrisk (ʒeɔmetʀik)
adjectif
qui a des formes régulières des dessins géométriques

géométrique

[ʒeɔmetʀik] adjgeometric