gercer

(Mot repris de gerçons)

gercer

v.t. [ du gr. kharassein, faire une entaille ]
Faire des gerçures ou des petites crevasses à la surface de la peau : Le froid lui a gercé les lèvres crevasser
v.i. ou

se gercer

v.pr.
Se couvrir de gerçures, de petites crevasses : Mes mains se gercent avec le froid se crevasser

gercer


Participe passé: gercé
Gérondif: gerçant

Indicatif présent
je gerce
tu gerces
il/elle gerce
nous gerçons
vous gercez
ils/elles gercent
Passé simple
je gerçai
tu gerças
il/elle gerça
nous gerçâmes
vous gerçâtes
ils/elles gercèrent
Imparfait
je gerçais
tu gerçais
il/elle gerçait
nous gercions
vous gerciez
ils/elles gerçaient
Futur
je gercerai
tu gerceras
il/elle gercera
nous gercerons
vous gercerez
ils/elles gerceront
Conditionnel présent
je gercerais
tu gercerais
il/elle gercerait
nous gercerions
vous gerceriez
ils/elles gerceraient
Subjonctif imparfait
je gerçasse
tu gerçasses
il/elle gerçât
nous gerçassions
vous gerçassiez
ils/elles gerçassent
Subjonctif présent
je gerce
tu gerces
il/elle gerce
nous gercions
vous gerciez
ils/elles gercent
Impératif
gerce (tu)
gerçons (nous)
gercez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais gercé
tu avais gercé
il/elle avait gercé
nous avions gercé
vous aviez gercé
ils/elles avaient gercé
Futur antérieur
j'aurai gercé
tu auras gercé
il/elle aura gercé
nous aurons gercé
vous aurez gercé
ils/elles auront gercé
Passé composé
j'ai gercé
tu as gercé
il/elle a gercé
nous avons gercé
vous avez gercé
ils/elles ont gercé
Conditionnel passé
j'aurais gercé
tu aurais gercé
il/elle aurait gercé
nous aurions gercé
vous auriez gercé
ils/elles auraient gercé
Passé antérieur
j'eus gercé
tu eus gercé
il/elle eut gercé
nous eûmes gercé
vous eûtes gercé
ils/elles eurent gercé
Subjonctif passé
j'aie gercé
tu aies gercé
il/elle ait gercé
nous ayons gercé
vous ayez gercé
ils/elles aient gercé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse gercé
tu eusses gercé
il/elle eût gercé
nous eussions gercé
vous eussiez gercé
ils/elles eussent gercé

GERCER

(jèr-cé. Le c prend une cédille devant a et o : gerçant, gerçons)
V. a. Causer de petites crevasses à la peau.
Gercer les lèvres, le visage Mon front hâlé, mes doigts qu'a gercés la froidure D'un jeune montagnard me donnent la figure [LAMART., Joc. v, 174]
Par extension. Les chaleurs ont gercé la terre.
V. n. Devenir gercé. Les lèvres gercent au grand froid.
Se gercer, v. réfl. Être gercé, avoir des gerçures. Les lèvres se gercent à la grande gelée.
L'enduit qui est exposé à l'air, se séchant plus tôt que le dedans du mur, se gerce [, Vitruve abrégé, I, 2, dans RICHELET]
L'on observe qu'à mesure que ce charbon s'embrase, il se gerce et se fend en plusieurs sens [BUFF., Min. t. VIII, p. 158, dans POUGENS]
Le pédicule souffre une altération analogue : il noircit et se gerce çà et là, mais surtout aux endroits où il est le plus tourmenté [BONNET, Us. feuil. plant. 2e mém.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ce vent de mars vous garschera les levres [PALSGR., P. 434]
    Le blé meurdri de la froidure Et blesme des jarçans frimas, Maintenant n'a plus le chef bas, Mais touffu reprend sa verdure [R. BELLEAU, Bergerie, t. I, p. 106, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. gersa, gerce, garsa, scarification, charaxare, garser, vieux mot signifiant scarifier ; de caracter, scarificateur, qui est le grec signifiant tracer des lignes (voy. CARACTÈRE). Diez indique une forme non latine carptiare ; mais garsa, scarification, sert d'intermédiaire entre jarser, gercer, et caraxare.

gercer

GERCER. v. tr. Fendiller, en parlant de l'Action du froid ou de la sécheresse. Gercer le visage. Le froid, la bise gercent les lèvres, gercent les mains. Ces grandes chaleurs ont gercé la terre. L'écorce de cet arbre est toute gercée. Les lèvres se gercent au grand froid. La sécheresse fait gercer la terre, le bois, etc.

gercer

Gercer, actif. acut. Est coupper par petites fentes, In rimas scindere. On le dit de la bise, quand par sa froideur extreme elle detaille la peau du visage et des mains en petites fissures. Faciei manuumve pellem extimam rimatim secat.

Gercé, m. acut. Celuy à qui la peau est ainsi fissurée, comme, Il a le visage gercé, Faciei illi rimatim secta est.

Gercée, f. penacut. Celle à qui le visage ou la main est ainsi fissurée de froid. Ainsi dit-on, Avoir les mains ou les levres gercées, Frigoris rigore dissectas in rimas manus habere.

gercer


GERCER, v. act. GERÇûRE, s. f. [Gêr-sé, sûre: 1re ê ouv. 2e é fermé au 1er, lon. au 2d: autrefois on écrivait gerceure.] Gercer, c' est faire de petites crevasses à la peau. Gerçûres, sont ces petites crevasses. "Le froid gerce les lèvres, les mains. = On dit aussi que le soleil, la sècheresse gercent la terre. "Pommade bonne pour les gerçures.
   Rem. Gercer est aussi neutre et réciproq. "Les lèvres gercent, ou se gercent au grand froid. = Gerçure se dit, par extension, de fentes qui se font dans le fer, le bois ou la maçonerie.

Synonymes et Contraires

gercer

verbe gercer
Traductions

gercer

chap

gercer

[ʒɛʀse]
vt [froid] → to chap
vi [lèvres] → to become chapped [ʒɛʀse] vpr/vi [lèvres] → to become chapped