germandrée

GERMANDRÉE

(jèr-man-drée) s. f.
Terme de botanique. Genre nombreux de la famille des labiées. La germandrée aquatique (teucrium scordium, L.). La germandrée officinale ou petit chêne (teucrium chamaedrys, L.).

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Germandrée-d'eau, ou chamarras, aime lieu plus froid que chaud, plus humide que sec, et gras que maigre [O. DE SERRES, 620]
    Germandrée de deux sortes, l'une ditte d'eau et scordion, l'autre chamadris ou petit-chesne, à cause de la semblance de ses fueilles à celles du chesne [ID., 625]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. germandrea ; ital. calamandrea ; altération du latin chamaedrys, du grec signifiant à terre, et, chêne.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

germandrée

GERMANDRÉE. n. f. T. de Botanique. Genre de plantes de la famille des Labiées, composé d'un très grand nombre d'espèces.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

germandrée

L'herbe qui s'appelle Germandrée, autrement Chesnette, Trissago trissaginis, Serrata serratae, Chamaedrys, Quercula, Quercus humilis.

La Germandrée d'eauë, Scordium, Trissago palustris.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

germandrée

געדה (נ)