glapissement

glapissement

n.m.
Cri aigu et bref du chiot, du renard, de la grue ou d'une personne ; action de glapir.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

glapissement

(glapismɑ̃)
nom masculin
animal cri aigu les glapissements d'un renard
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

GLAPISSEMENT

(gla-pi-se-man) s. m.
L'aboi aigre des renards et des petits chiens.
Son glapissement [du renard] est une espèce d'aboiement qui se fait par des sons semblables et très précipités [BUFF., Quadr. t. II, p. 213, dans POUGENS]
Par dénigrement, il se dit aussi des personnes.
Passons maintenant au glapissement des furies sur le si bécarre [J. J. ROUSS., Examen de l'Orphée de Gluck.]
Cette dominante diésée forme un glapissement affreux [ID., ib.]
Fig.
Ces tribuns du peuple que la nation comptera longtemps encore, malgré les glapissements de l'envieuse médiocrité, au nombre des libérateurs de la patrie [MIRABEAU, Collection, t. III, p. 379]

ÉTYMOLOGIE

  • Glapir.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

glapissement

GLAPISSEMENT. n. m. Cri aigu que fait entendre un animal qui glapit. Par extension, Ce n'est pas un chant, c'est un glapissement. Fig., Les glapissements de l'envie.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

glapissement

Glapissement, Gannitus, huius gannitus, Latratus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

glapissement

gejank, gekef, gekrijs

glapissement

визг

glapissement

squeak

glapissement

gagnolio

glapissement

[glapismɑ̃] nmyelping no pl
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005