godenot

(Mot repris de godenots)

GODENOT

(go-de-no ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : les go-de-no-z et....) s. m.
Petite figure de bois dont les joueurs de gobelets se servent pour amuser les spectateurs.
Vous voyez que le Mazarin n'est qu'une manière de godenot qui se cache aujourd'hui et qui se montrera demain [RETZ, IV, 199]
Le petit prince habillé comme un godenot [SÉV., 513]
Populairement. Petit homme mal fait.
Ragotin, c'était le nom du godenot [SCARRON, Rom. com. I, 8]
Il n'est vice si bas Que n'ait le godenot que je ne nomme pas [BOURSAULT, Fabl. d'És. I, 4]
On a forgé archi-godenot.
....Et de là vient que l'archi-godenot, Depuis trente ans que seul il se fait rire, N'a jamais su faire rire qu'un sot [J. B. ROUSS., Épigr. II, 26]

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue.

godenot

GODENOT. subs. m. Petite figure d'ivoire qui représente un homme, et dont les joueurs de gibecière se servent pour amuser les spectateurs. Faire jouer godenot. Montrer godenot.

On dit familièrement et par mépris d'Un petit homme malfait, qu'Il est fait comme un godenot. Voilà un plaisant petit godenot.