gog

GOG

(gogh) s. m.
Personnification qui, dans l'Écriture, désigne un peuple ennemi d'Israël.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    GOG. Ajoutez :
  • Gog et Magog, le plus souvent réunis dans la Bible ; dans Ézéchiel, XXXVIII et XXXIX, ils apparaissent tous les deux, mais Gog y est le nom d'un prince païen du Nord qui, à la tête d'une cavalerie redoutable, attaquera la Terre sainte et sera entièrement détruit par Jéhovah ; dans l'Apocalypse, XX, 8, après le règne de mille ans, Gog et Magog marcheront contre la ville sainte, mais seront anéantis par le feu du ciel.
  • ÉTYMOLOGIE

    • D'après le Bibel-Lexicon de Schenkel, 1869-1875, Leipzig, l'étymologie la plus probable rattache gog au persan koh, montagne ; en sorte que magog signifierait grand gog (hautes montagnes ou haut plateau), du sanscrit maha, grand. Il semble donc que gog et magog étaient un nom collectif des barbares du Nord.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877