goudron

(Mot repris de goudrons)
Recherches associées à goudrons: nicotine

goudron

n.m. [ d'un mot ar. ]
1. Substance sombre et visqueuse, obtenue par distillation de divers produits : Du goudron de houille.
2. Revêtement de chaussée asphalte, bitume
3. En Afrique, route ou rue goudronnée.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GOUDRON

(gou-dron) s. m.
Matière visqueuse à demi fluide, d'une odeur forte et pénétrante et d'une saveur amère, qui est le produit de la combustion et de la distillation des différentes parties des pins et des sapins lorsqu'ils sont trop vieux pour donner de la térébenthine par incision. Le goudron est très employé en vétérinaire pour le traitement des maladies cutanées. Boire sur le goudron, boire du goudron, boire de l'eau goudronnée.
Dans la marine, goudron mêlé d'huile de poisson, de suif, etc. qui est d'un grand usage pour enduire les bâtiments, les cordages, etc. à l'effet de les préserver de l'humidité, et qu'on ne peut employer qu'en le faisant chauffer.
Goudron minéral, sorte de bitume ou d'asphalte.
Goudron de houille, ou goudron minéral, ou goudron des gaz, produit ayant l'aspect et les principales propriétés du goudron proprement dit, mais une odeur très différente, repoussante ; c'est un résidu de la distillation de la houille dans la fabrication du gaz de l'éclairage.

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. et Berry, godron ; espagn. alquitran ; portug. alcatrão ; ital. catrame ; de l'arabe kathran ( le 2nd a avec un accent long)ou, avec l'article, al-kathran, de kathara, couler goutte à goutte.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

goudron

GOUDRON. n. m. Matière noirâtre, liquide et gluante, exhalant une odeur forte et aromatique, que l'on retire des combustibles naturels quand on les chauffe à une haute température et à l'abri de l'air. Goudron de bois, de tourbe, de schiste. Goudron animal ou Goudron d'os. Goudron minéral ou Goudron de gaz et de houille. Le goudron est d'un grand usage dans la marine pour préserver les bâtiments ou les cordages de l'action de l'eau. Cela sent le goudron.

Eau de goudron, Eau dans laquelle on a fait macérer du goudron et que l'on emploie en thérapeutique comme stimulant des muqueuses dans certaines affections des voies respiratoires ou de l'estomac. Le goudron est un antiseptique.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

goudron


GOUDRON, s. m. GOUDRONER, v. act. [Quelques-uns disent mal à propôs godron, godroner en ce sens. Voy. ces mots.] Goudron est une espèce de poix, qui sert principalement à calfater les vaisseaux. Goudroner, enduire de goudron.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

goudron

Teertarteer, teer(asfalt)זפת (ז), חמר (ז), עטרן (ז), זֶפֶת, חֵמָרquitràtjæregudroalquitrán, breakátrányaspaltjaracatrame, asfaltoalcatrãotjäraдёготькатран焦油tar (gudʀɔ̃)
nom masculin
matière qui recouvre les routes
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

goudron

[gudʀɔ̃] nm
(= asphalte) → asphalt, tarmac (Grande-Bretagne)
[tabac] → tar
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005