gréciser

(Mot repris de grécisât)

GRÉCISER

(gré-si-zé)
V. a. Donner une forme grecque à un mot d'une autre langue.
Ils [les Romains] n'ont pas imaginé que le bœuf sauvage décrit par Aristote sous le nom de bonasus pouvait être l'un ou l'autre de ces bœufs, dont ils venaient de latiniser et de gréciser les noms germains [BUFF., Quadrup. t. IV, p. 56, dans POUGENS]
V. n. Affecter d'employer des locutions grecques.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Greciser [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Grec. On disait aussi grecaniser :
    Le tout sans grecaniser ou latiniser, permettez-moi d'ainsi le dire [PASQUIER, Recherches, t. VIII, p. 657, dans LACURNE]

gréciser

GRÉCISER. v. tr. T. de Philologie. Terminer un mot par une désinence grecque ou le traduire en grec. Plusieurs savants ont grécisé leurs noms. Métastase est le nom de Trapassi grécisé.