grésillement

Recherches associées à grésillement: grésiller

grésillement

n.m.
1. Fait de grésiller ; bruit de ce qui grésille : Les grésillements d'un téléviseur mal réglé.
2. Cri du grillon.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

grésillement

(gʀesijmã)
nom masculin
petit bruit, souvent gênant Des grésillements gênaient notre conversation au téléphone. le grésillement du beurre dans la poêle
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

GRÉSILLEMENT1

(gré-zi-lle-man, ll mouillées, et non gré-zi-ye-man) s. m.
Action de grésiller ; état de ce qui est grésillé. Le grésillement du parchemin par le feu.
Lorsqu'on mêle le mercure avec le zinc en fusion, il se fait un bruit de grésille ment, semblable à celui de l'huile bouillante dans laquelle on trempe un corps froid [BUFF., Min. t. V, p. 334]

ÉTYMOLOGIE

  • Grésiller 2.

GRÉSILLEMENT2

(gré-zi-lle-man, ll mouillées) s. m.
Cri du grillon.
Des criquets jaunes s'envolent sous les pieds en faisant entendre un petit grésillement singulier [MAURICE SAND, Six mille lieues, Revue des Deux-Mondes, 15 févr. 1862, p. 937]

ÉTYMOLOGIE

  • Même radical que dans l'ancien français, gresillon, grillon, qui vient du lat. grillus (voy. GRILLON) ; provenç. grazil, cri du grillon.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

grésillement

GRÉSILLEMENT. n. m. Action de grésiller ou État de ce qui est grésillé.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

grésillement

צרצור (ז)

grésillement

[gʀezijmɑ̃] nm
[aliment qui cuit] → sizzling
(RADIO)crackling
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005