grandement

grandement

adv.
1. À un très haut degré : Elle nous a grandement aidés beaucoup, énormément ; guère, peu
2. Au-delà de ce qui est habituel : Vous aurez grandement de quoi vivre avec ce revenu amplement, largement, suffisamment ; chichement sans regarder à la dépense
3. Sout. Avec grandeur d'âme : Une cause grandement défendue dignement, majestueusement, noblement ; bassement
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

grandement

(gʀɑ̃dmɑ̃)
adverbe
1. de manière importante remercier grandement qqn
2. de manière exagérée faire les choses grandement
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

GRANDEMENT

(gran-de-man) adv.
Avec grandeur. Les grandes choses doivent être grandement exprimées. Il a fait les choses grandement, se dit d'une personne qui n'a pas épargné la dépense, qui a payé avec générosité.
Beaucoup. Il est grandement temps qu'on s'occupe de cette affaire.
Il lui reste une chose qui m'inquiète grandement pour lui [HAUTEROCHE, Crispin méd. II, 9]
Largement, en abondance. Il a grandement de quoi vivre.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Li reis Yram de Tyr truvad al rei Salomun mairen de cedre e de sap e de cyprès, e or granment à faire les ovres del temple e de sun demeine paleis [, Rois, p. 268]
  • XIIIe s.
    Puis ne tarda mie granment, après que il leur avint une autre mesaventure, qui mout fu grans [VILLEH., CXXII]
    Au bois avec les bestes, dont i avoit granment [, Berte, XCV.]
    Nous oïsmes conter de certain, qu'il avint, n'a pas gramment, que uns gentix hons espousa une serve.... [BEAUMANOIR, XLV, 29]
  • XIVe s.
    En nous traiant bien loing et grandement arriere de tel pechié, nous pourrions venir au moien et à la vertu [ORESME, Eth. 54]
  • XVe s.
    Regardons la soubtilleté de l'entendement de nostre prince, comment gramment s'estendy à comprendre et concepvoir toutes choses [CHRIST. DE PISAN, Charles V, III, 5]
    Grandement adomagié [DU CANGE, absorbere.]
    Ung lymousin vint à Paris Pour aulcuns procès qu'il avoit ; Quand il partit de son pays, Pas grammant d'argent il n'avoit [VILLON, 2e repue franche.]
  • XVIe s.
    Mais certes il se deult grammant De t'ouir irreveramment Parler d'une telle princesse [MAROT, II, 201]
    Hannibal, estimant grandement sa prouesse, le laissa aller sans payer rençon [AMYOT, Marcel. 14]
    On use mal aussi de plusieurs adverbes à la cour, comme je vous aime horriblement, on dit mesme grandement petit [D'AUB., Faen. III, 22]

ÉTYMOLOGIE

  • Norm. granment : pic. granment, granmeint ; Berry, granment ; provenç. granmen ; esp. et ital. grandemente. Granment, dans l'ancienne langue et les patois vient de grant, et le suffixe ment, suivant la règle qui veut que l'adjectif qui n'a qu'une seule terminaison pour le masculin et le féminin en latin, se comporte de même dans l'ancien français ; grandement vient de grande, et le suffixe ment, suivant l'usage qui a tantôt réformé et tantôt conservé ces sortes d'adverbes.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

grandement

GRANDEMENT. adv. Avec grandeur. Il pense, il agit grandement.

Il se prend aussi pour Beaucoup. Il se trompe grandement. Vous avez grandement raison. Avoir grandement de quoi vivre, Être dans l'aisance.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

grandement

Grandement, adverb. acut. Et se prend tantost pour valde, Il est grandement laid, Valde deformis, Tantost pour honorifice, Le Roy traicta grandement les Princes, c. en toute grandeur de traictement, Impense, Impendio, Magnopere, Mirabiliter, Mire, Multis modis, Summe.

Grandement utile, Apprime vtile, Magnifice vtile.

Tant grandement, Tantopere.

C'est grandement assez, Abunde est.

J'atten mon fils grandement qu'il revienne à la maison, Filium multis modis iam expecto, vt redeat domum.

Estre grandement aimé, Nimie amari.

Je desire grandement ou merveilleusement que cela soit vray, Misere hoc cupio esse verum.

Il refuse grandement, Valde recusat.

Je m'en resjouy grandement, Immortaliter gaudeo.

Je suis grandement d'advis que, etc. Magnopere censeo, vt, etc.

Se courroucer grandement, Irasci grauiter.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

grandement

greatly

grandement

grandemente

grandement

grandemente

grandement

stark

grandement

значително

grandement

大大

grandement

meget

grandement

크게

grandement

kraftigt

grandement

[gʀɑ̃dmɑ̃] advgreatly
grand ensemble nmhousing scheme
grande surface nfhypermarket, superstore
grande tendance nfmajor development
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005