grange

grange

n.f. [ du lat. granum, grain ]
Bâtiment d'une exploitation agricole où l'on entrepose les récoltes : Le foin et la paille sont dans la grange.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GRANGE

(gran-j') s. f.
Bâtiment de ferme destiné au logement des gerbes et au battage des grains. Tous ses blés sont en grange.
Dans la grange, tout semble paille, le bon grain est mêlé et caché dedans. [BOSSUET, Pensées chrét. 29]
Donnez.... [aux pauvres], Afin qu'un blé plus mûr fasse plier vos granges [V. HUGO, F. d'aut. 32]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et li tenans carca [chargea] les garbes dessus dites, et les mena en le [la] grange de son segneur [BEAUMANOIR, XXX, 72]
  • XIVe s.
    D'autre part [il] vit du fain une grange moult pleine [, Guesclin. 20345]
  • XVe s.
    Se Diex vosist, il t'euist fait Un laboureur grant et parfait à une contenance estragne, Ou un bateur en une gragne [FROISS., Buiss. de jcnece.]
    Parce que, passé a trois ans, ilz n'ont eu ni peu avoir aucunes provisions de leurs granches [métairies] et manoirs, ne estre payez de tant peu de rentes qu'ils ont [, Lett. patentes, 25 juillet 1419]
    Ces deux maisons [couvents d'hommes et de femmes] estoient voisines, comme on dit de coustume : la grange et les batteurs [LOUIS XI, Nouv. X]
  • XVIe s.
    La grange est pleine avant la moisson [se disait d'une femme devenue grosse avant le mariage] [OUDIN, Curios. fr.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguign. grainge ; provenç. granja, granga ; espagn. et portug. granja ; du bas-latin granica, dans la loi des Bavarois, lieu aux grains, de granum, grain. On trouve aussi granea, dans les lois barbares.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    GRANGE. Ajoutez :
    Nom des chalets dans lesquels on fabrique le fromage de Gruyère.
    Les chalets ou les granges dans lesquels on fabrique le fromage de Gruyère.... chacune d'elles [montagnes à fromages de la Savoie] possède un chalet et une ou plusieurs granges, qui servent d'habitation pour le bétail [HEUZÉ, la France agricole, p. 8]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

grange

GRANGE. n. f. Bâtiment où l'on serre le blé en gerbes et où on le bat. Batteur en grange. L'aire de la grange.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

grange

Grange, Horreum, Semble qu'il vient de ce mot Grain: et que la vraye escriture soit Granje, en deux syllabes, i estant consonant.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

grange


GRANGE, s. f. [1re lon. 2ee muet.] Bâtiment où l'on serre les blés en gerbes. On a dit aûtrefois grangier ou granger, pour métayer, fermier; et grangeage, pour manière de doner une ferme à louage. On le dit encôre dans certaines Provinces. — Trév. met cet mots sans remarque. L'Acad. ne les met pas.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

grange

Scheune, Scheuerbarnגורן (נ), מאבוס (ז), ממגורה (נ), גֹּרֶן, מַמְּגוּרָהschuur, (koren)schuur, graanschuurstodolalato, vilja-aittaамбар, гумно, ригаladugård, lada, lagårdgranaio, fienileهُرْيladeαχυρώναςgraneroambar納屋헛간låvestodołaceleiroโรงนาsamanlıkkho thóc谷仓плевня (gʀɑ̃ʒ)
nom féminin
bâtiment dans lequel on conserve lesrécoltes
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

grange

[gʀɑ̃ʒ] nfbarn
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005