gratification

(Mot repris de gratifications)

gratification

n.f.
1. Somme versée en plus de la rémunération régulière : Elle a reçu une gratification exceptionnelle pour son excellent travail prime étrennes
2. Satisfaction psychologique : Ces remerciements sont une gratification honneur, plaisir ; déception, frustration
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

gratification

(gʀatifikasjɔ̃)
nom féminin
1. somme d'argent versée en plus du salaire la gratification annuelle d'un salarié
2. psychologie ce qui met en valeur une personne Ce travail n'apporte aucune gratification.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

GRATIFICATION

(gra-ti-fi-ka-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Libéralité qu'on fait à quelqu'un.
Nos états donnèrent des gratifications pour cent mille écus [SÉV., 83]
Des gratifications particulières d'environ quatre mille louis à Racine [VOLT., Louis XIV, 25]
Depuis que l'État a accordé une gratification de cent trente-deux livres dix sols à chacun des combattants qui s'élancerait sur un navire pris ou coulé à fond [RAYNAL, Hist. phil. XIX, 5]
Se dit, en termes d'administration, d'une somme qu'on accorde d'ordinaire aux employés à la fin de l'année comme récompense de leur travail. Il a eu deux cents francs de gratification.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    En m'y condamnant, ils effacent la gratification de l'action et de la gratitude qui m'en seroit due [MONT., I, 197]
    Toutes gratifications ne sont pas bien logées en toutes gents [ID., I, 227]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. gratificationem, de gratificare, gratifier.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    GRATIFICATION. Ajoutez :
    Faveur.
    Ce qu'il m'a donné vaut beaucoup, mais.... il en a fait sa montre par les carrefours.... c'est une gratification qu'il a voulu faire, non à moi, mais à sa vanité [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne.]
    Luttez bien avec la maladie : si vous ne faites rien pour elle, si vous ne lui accordez rien, ni par obéissance, ni par gratification, vous aurez fait une preuve signalée de votre suffisance [ID., ib.]
    La philosophie [est] une gratification qui vient de leur main [de la main des dieux] [ID., ib.]
    La fortune vous devait des gratifications extraordinaires [ID., ib.]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

gratification

GRATIFICATION. n. f. Don, libéralité qu'on fait à quelqu'un; récompense surérogatoire. Gratification annuelle, ordinaire, extraordinaire. Une gratification de deux cents francs.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

gratification


GRATIFICATION, s. f. GRATIFIER, v. act. [Gratifica-cion, en vers ci-on, gra-tifi-é.] Gratification, don, libéralité. Gratifier, favoriser en faisant quelque don. "Il a reçu une gratification; des gratifications. "Le Roi l'a gratifié d'une pension. "Dieu a promis les secours dont il gratifie le monde à tous les disciples de son Fils. Le P. Le Chapelain. = * Gratifier, pour satisfaire est un anglicisme. "Les États résolurent de gratifier l'orgueil du Parlement, etc. Hist. des Stuarts. On dit en anglais, to gratify onès resentment. = Le P. Rapin a dit gratifier pour flater. "Bucanan flétrit l'honeur de la Reine d'Écosse, pour gratifier Élisabeth.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

gratification

nom féminin gratification
1.  Somme d'argent donnée en plus.
dessous-de-table, pot-de-vin, pourboire -familier: bakchich -vieux: gracieuseté.
2.  Supplément de salaire.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

gratification

gratificatie

gratification

הטבה (נ), מענק (ז), פרס כספי (ז), הֲטָבָה, מַעֲנָק

gratification

bonus

gratification

[gʀatifikasjɔ̃] nfbonus
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005