griffonneur

(Mot repris de griffonneurs)

GRIFFONNEUR

(gri-fo-neur) s. m.
Celui qui griffonne.
Voici une requête d'une autre espèce, que le griffonneur de la lettre vous présente, et par laquelle il vous demande votre protection [VOLT., Lett. Richelieu, 9 février 1767]
Par dénigrement. Auteur qui écrit beaucoup, à la hâte et sans soin.
Je n'écris guère [de lettres] ; un malade, un laboureur, un griffonneur n'a pas un moment à lui [VOLT., Lett. Marmontel, 1er nov. 1769]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Griffonneur [OUDIN, Curios. fr.]

ÉTYMOLOGIE

  • Griffonner.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

griffonneur

GRIFFONNEUR, EUSE. n. Celui, celle qui griffonne. Il se dit d'un Auteur qui écrit beaucoup et vite, sans souci de la forme. Un infatigable, un intarissable griffonneur. Il est familier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5