grigou

grigou

n.m. [ mot languedocien signif. « gredin » ]
Fam. Homme d'une avarice sordide : Des vieux grigous avare, harpagon [litt.], ladre [litt.]
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GRIGOU

(gri-gou) s. m.
Terme populaire. Gueux, misérable ; homme avare et sordide.
Que maudite soit l'heure où vous avez choisi ce grigou ! [MOL., la Jalousie du barbouillé, 5]
Fille fringante auprès d'un vieux grigou [, le Voyage d'Asnières, Bruxelles, 1748]
Pourquoi ne te maries-tu pas, grand imbécile, au lieu de vivre seul comme un grigou ? [SCRIBE, Zoé ou l'Amant prêté, sc. 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Origine incertaine. On l'a fait venir de gregeois ou grigois, nom des Grecs dans le moyen âge. On a indiqué aussi le bas-latin grigulosus, griguolosus, lépreux, rogneux, qui paraît tenir à l'allemand Grind, dartre, croûte.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

grigou

GRIGOU. n. m. Celui qui, ayant de quoi vivre, affecte la pauvreté pour servir de prétexte à une avarice sordide. C'est un grigou. Il vit en grigou. Il est familier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

grigou


GRIGOU, s. m. Gredin, misérable, ou avâre, qui ayant de quoi, vit d'une manière sordide. "C'est un grigou, il vit comme un grigou. (st. fam.)

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

grigou

nom masculin grigou
Familier. Personne avare.
avare, thésauriseur -familier: grippe-sou, pingre, radin, rapiat, rat -littéraire: avaricieux, harpagon, ladre, lésineur.
dépensier, dilapidateur, gaspilleur -familier: panier percé -littéraire: dissipateur.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004