griserie

griserie

n.f.
1. Excitation physique semblable à un début d'ivresse : Il se laissait emporter par la griserie de la vitesse enivrement, étourdissement
2. Excitation intellectuelle qui fait perdre le sens des réalités : La griserie du succès exaltation, ivresse, vertige
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

griserie

(gʀizʀi)
nom féminin
effet comparable à l'ivresse retrouver la griserie de la liberté
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

GRISERIE

(gri-ze-rie) s. f.
Néologisme. État de celui qui s'est grisé, qui est un peu ivre.
Marius avec cet aplomb superbe que donne une demi-griserie [A. THEURIET, Rev. des Deux-Mondes, 1er juin 1874, p. 505]
Fig.
Le navire fuit devant lui, crachant la fumée noire aux étoiles, d'où tombent les rêves coutumiers de la nuit de mer, les griseries du cerveau, les libres élans de l'âme, les ressouvenirs mélancoliques de la vie errante [DE VOGÜÉ, Rev. des Deux-Mondes, 15 janv. 1876, p. 282]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877
Synonymes et Contraires

griserie

nom féminin griserie
1.  Fait d'être à moitié ivre.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

griserie

intoxication

griserie

[gʀizʀi] nfintoxication
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005