grognement

(Mot repris de grognements)
Recherches associées à grognements: grogner

grognement

n.m.
1. Cri du porc, du sanglier, de l'ours.
2. Parole inintelligible exprimant un mécontentement : Un grognement du public répondit à cette annonce grommellement, grondement, murmure
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GROGNEMENT

(gro-gne-man) s. m.
Cri des pourceaux. Le grognement du cochon. Par extension.
Il [l'écureuil] a de plus un murmure à bouche fermée, un petit grognement de mécontentement qu'il fait entendre toutes les fois qu'on l'irrite [BUFF., Quadrup. t. II, p. 272]
Familièrement. Il se dit des personnes. Cet homme fit entendre un grognement. Manifestation de désapprobation usitée dans les meetings anglais. Trois grognements pour le ministre.

ÉTYMOLOGIE

  • Grogner ; provenç. gruniment ; espagn. gruñimiento.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

grognement

GROGNEMENT. n. m. Action de grogner, Faire entendre un grognement. Son discours fut accueilli par des grognements.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

grognement


GROGNEMENT, s. m. GROGNER, v. neut. GROGNEUR, EûSE, adject. et subst. [Grogneman, , neur, neû-ze: mouillez le gn, 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Les deux premiers se disent proprement du cri du cochon; et figurément, des persones, qui grondent et se plaignent entre leurs dens. Le 3e ne se dit qu'au figuré. Cette femme ne fait que grogner. "Ce sont de continuels grognemens. "Il est d'humeur grogneûse: "C'est un grogneur, une grogneûse. Voy. GRONDER.
   Rem. Richelet écrit groigner ou grogner; et en écrivant groigneur, il veut qu'on prononce groigneû. Cet i sur-ajouté changerait la prononciation, et il faudrait prononcer groagneu, contre l'usage. = L'Acad. avait d' abord écrit grogneux avec un x; elle a ensuite écrit grogneur. — Elle disait aussi faire la grogne: elle l'a retranché dans les dernières Éditions. = Quelques-uns disent grognard pour grogneur, et grognon, pour grogneûse. Ces trois dernières locutions sont populaires.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

grognement

nom masculin grognement
Action de grogner.
bougonnement, grommellement, grondement -familier: ronchonnement.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

grognement

growl, grunt, snort, grunting, gripe, grouseנהימה (נ), נהמה (נ), רטינה (נ), רְטִינָהgegrom, geknor, gebrom, grom, klachtmugugno, lamentelaشَكْوىreptáníklageKlageγκρίνιαquejavalituspritužba不平불평klagingpowód do narzekańqueixaворчунknotการบ่นşikayetcàu nhàu牢骚 (gʀɔɲəmɑ̃)
nom masculin
1. cri de certains animaux le grognement du cochon les grognements d'un chien
2. bruit que fait une personne mécontente Il répondit par un grognement.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

grognement

[gʀɔɲmɑ̃] nm [personne] → grunt; (d'un animal)growl
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005