grossièrement

grossièrement

adv.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GROSSIÈREMENT

(grô-siè-re-man) adv.
D'une manière grossière.
Il y avait dans la chaise un jeune homme grossièrement vêtu [VOLT., Jeannot et Colin.]
Quelques chiffres grossièrement ébauchés sur l'écorce des ormeaux [GENLIS, Mlle de Clermont, p. 9, dans POUGENS]
D'une façon opposée à ce qu'il y a de spirituel, d'intellectuel.
L'usage des pensées et de l'écriture me sert au besoin [dans l'absence] ; mais cependant, ma fille, je vous avoue grossièrement que j'ai une très sensible envie de vous voir et de vous embrasser de tout mon cœur [SÉV., 451]
Avec maladresse. Il loue grossièrement.
D'une manière qui suppose ignorance.
S'ils s'emportent seulement contre les répréhensions et non pas contre les choses qu'on a reprises, je ne m'empêcherai jamais de leur dire qu'ils sont grossièrement abusés et que leur zèle est bien aveugle [PASC., Prov. X]
Vous êtes donc grossièrement et visiblement trompé, quand, au préjudice de cette divine loi, vous n'apportez à la prière nulle préparation [BOURDAL., 5e dim. après Pâq. Dominic., t. II p. 228]
Avec incivilité. Répondre grossièrement.
Sommairement, imparfaitement. Voilà grossièrement ce qu'il a dit sur ce sujet.
Si on entend un coup de canon ou le son d'une cloche...., on pourra juger grossièrement de la distance à laquelle on se trouve du canon ou de la cloche [BUFF., Hist. nat. hom. Œuv. t. IV, p. 470]
Content d'avoir grossièrement esquissé mon plan, je revins aux situations de détail que j'avais tracées [J. J. ROUSS., Confess. IX]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Il convient par aventure premierement parler figuralment et grossierement [en gros] [ORESME, Eth. X (16).]
  • XVIe s.
    Je sçay grossierement ce à quoy elles visent [MONT., I, 154]
    Enfant nourry grossierement comme il fault et hazardeusement [ID., I, 464]

ÉTYMOLOGIE

  • Grossière, et le suffixe ment.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

grossièrement

GROSSIÈREMENT. adv. D'une manière grossière. Un individu grossièrement têtu. Cela est travaillé grossièrement. Une pierre grossièrement taillée. Des mets grossièrement apprêtés.

Il signifie aussi Avec une maladresse excessive. Louer quelqu'un grossièrement.

Il signifie encore D'une manière incivile. Il lui répondit grossièrement.

Il signifie, de plus, D'une manière qui suppose une complète ignorance. Vous vous trompez grossièrement. Ils se sont grossièrement abusés.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

grossièrement

adverbe grossièrement
1.  D'une manière rudimentaire.
3.  D'une manière inconvenante.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

grossièrement

grossly, coarsely, rudely, scurrilously, tactlessly, bluntly, boorishly, churlishlybot, grof, lomp, onbehouwen, plomp, ruw, tactloos, vies, walgelijksguaiatamente, grossolanamenteفاضِحًاhruběgroftäußerstχονδροειδώςextremadamentetörkeästivrloひどく심하게grovtwybitniegrosseiramenteвульгарноgrovtมากเกินไปgöze batacak şekildemột cách trắng trợn严重地גס (gʀosjɛʀmɑ̃)
adverbe
1. sans soin peindre grossièrement un mur
2. de façon peu précise décrire qqch grossièrement
3. de façon impolie interrompre grossièrement qqn
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

grossièrement

[gʀosjɛʀmɑ̃] adv
(sans raffinement)coarsely
(sans soin)roughly
(vulgairement)rudely
(= en gros) → roughly
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005