guérisseur

guérisseur, euse

n.
Personne qui prétend guérir autrui, en dehors de l'exercice légal de la médecine.

guérisseur

(geʀisœʀ) masculin

guérisseuse

(geʀisøz) féminin
nom
personne qui soigne les malades par des moyens non reconnus par la médecine faire confiance à un guérisseur

GUÉRISSEUR

(ghé-ri-seur) s. m.
Celui qui guérit.
Il dit à ses amis que je ne suis pas seulement son médecin guérisseur, mais aussi son philosophe et son docteur, et tout cela me fait honneur [GUI PATIN, Lett. t. II, p. 570]
Souvent, en mauvaise part, un médecin sans connaissance, uniquement guidé par la routine.
Une maladie dont j'avais dès l'enfance senti les premières atteintes, s'étant déclarée absolument incurable, malgré toutes les promesses des faux guérisseurs dont je n'ai pas été longtemps la dupe [J. J. ROUSS., 2e lett. à Malesherbes]
Vous savez que j'ai peu de foi aux grands guérisseurs [ID., Lett. à du Peyrou, 14 fév. 1767]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • GUÉRISSEUR. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    Ayant tel sort qu'il faut que le blesseur Luy mesme soit de ce mal guerisseur [J. MAROT, Poés. p. 282]

guérisseur

GUÉRISSEUR, EUSE. n. Celui, celle qui prétend guérir, qui fait profession de guérir par des moyens empiriques. La foi aux guérisseurs était très répandue dans les campagnes.

guérisseur


GUÉRISSEUR, s. m. Celui qui guérit. Ce mot n'est bon que pour le style comique ou critique. "Le guérisseur, s'adressant au premier du cercle, lui dit, etc. l'Acad. ne met pas ce mot. Le Rich. Port. l'admet pour le discours familier.

Traductions

guérisseur

healer, quack

guérisseur

מרפא (ז), רופא אליל (ז)

guérisseur

genezer, heler

guérisseur

Heiler

guérisseur

лечител

guérisseur

治療者

guérisseur

치료자

guérisseur

healer

guérisseur

[geʀisœʀ, øz] nm/fhealer