guêtré, ée

GUÊTRÉ, ÉE

(ghê-tré, trée) part. passé de guêtrer
Un paysan guêtré. Familièrement. Il est bien guêtré, se dit de quelqu'un dont les bas sont mal tirés. Par ironie, juge guêtré, juge de campagne.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877