gueules

gueules

n.m. [ du persan ghul, rouge ]
Couleur rouge du blason.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

GUEULES

(gheu-l') s. m.
Terme de blason. La couleur rouge. Dans la gravure, le gueules se marque par une suite de lignes parallèles et verticales.
Cette maison portait d'argent à la croix de gueules, givrée d'or [SAINT-SIMON, 188, 9]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    À cinq labiaus de gueule l'ainsné fils le porta [porta ses armes] [, Berte, CXXXI]
    La galie arriva, toute peinte dedens mer et dehors, à escussiaus de ses armes, lesqueles armes sont d'or, à une croiz de gueules patée [JOINV., 215]
  • XIVe s.
    Fués [fuyez] celui qui pourte le noble escu bandé D'our et d'azur par tiers, entour bourdé de gueles [, Girart de Ross. V. 718]

ÉTYMOLOGIE

  • Du Cange tire ce mot du bas-lat. gulae, collet ou bordure de pelleterie, généralement teinte en rouge ; cette étymologie est probable ; gulae n'est autre chose que le pluriel de gula, gueule, pris figurément. Cependant on indique aussi le persan ghul, rose.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

gueules

GUEULES. n. m. T. de Blason. La couleur rouge. Dans la gravure, le gueules se marque par une suite de lignes parallèles et verticales. Il porte de gueules à la bande d'or.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

gueules

gules

gueules

gules