guidonnage

GUIDONNAGE

(ghi-do-na-j') s. m.
Terme de plaisanterie dans Mme de Sévigné, pour désigner la charge de guidon.
Je lui dis l'ennui que nous avions dans notre guidonnage [SÉV., 202]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. GUIDONNAGE (ghi-do-na-j'), s. m. À Anzin, cadre composé de quatre pièces de bois, et servant à guider dans sa course ascendante et descendante la maîtresse tige d'une pompe d'épuisement.
    On s'y occupait des travaux de guidonnage qui étaient dirigés par le sieur Lambert Lefèvre.... ils travaillaient pour le placement des solives et des pièces de bois nécessaires au guidonnage [, Extrait du Progrès de Charleroi, dans Journ. offic. du 25 juin 1869, p. 872, 2e col.]