hâblerie

*hâblerie

n.f.
Litt. Caractère de hâbleur ; propos de hâbleur fanfaronnade, vantardise

HÂBLERIE

(hâ-ble-rie) s. f.
Langage de celui qui hâble.
Sa hâblerie plutôt que sa science lui avait acquis quelque réputation à faire des cures de certaines maladies [FURETIÈRE, Roman bourgeois, livr. II, Hist. de Charrosselles, p. 229]
En Amérique, aucune hâblerie ne saurait subsister [à cause des journaux] ; le public n'est point trompé, n'y ayant là personne en pouvoir de mentir et d'imposer silence à tout contradicteur [P. L. COUR., Pamphl. des pamphl.]

hâblerie

HÂBLERIE. (H est aspirée.) n. f. Langage de celui, de celle qui hâble, propos exagéré et vantard. Tout ce qu'il dit n'est que hâblerie. Toutes les assurances qu'il vous a données sont autant de hâbleries.
Synonymes et Contraires

hâblerie

nom féminin hâblerie
Littéraire. Propos de hâbleur.
bluff, bravade, fanfaronnade, vantardise -littéraire: forfanterie, gasconnade, jactance, rodomontade.
Traductions

hâblerie

bluf