halenée

HALENÉE

(a-le-née) s. f.
Une bouffée d'air qu'on souffle par la bouche. Particulièrement, cette bouffée d'air accompagnée d'odeur. Une halenée de vin.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il sonne un cor à molt grant alenée [, Raoul de C. 71]
  • XIVe s.
    Et dit ung charreton à moult haulte alenée : Sire, par celui Dieu.... [, Guesclin. 1514]
  • XVIe s.
    ....Car les hautbois l'ont bien chanté anuict, Et d'un accord et tout d'une allenée Ont appelé la bien heureuse nuict [MAROT, II, 287]
    ....Courant tout d'une halenée [DESPER., Contes, LXV]
    Bien tost après, les Parisiens sceurent l'arrivée des Espagnols au mesme païs, desquels nous parlerons à une autre alenée [D'AUB., Hist. III, 176]

ÉTYMOLOGIE

  • Halené.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

halenée

HALENÉE. n. f. L'air qu'on souffle par la bouche en une seule respiration, lorsqu'il est accompagné d'odeur. Il se prend ordinairement en mauvaise part. Il m'a donné une halenée de vin, une halenée d'ail. Il est vieux.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

halenée

Une Halenée.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606