heptastade

HEPTASTADE

(è-pta-sta-d') s. m.
Nom d'une digue à Alexandrie d'Égypte, du temps des rois grecs.
César, pour en profiter, entreprit d'emporter l'île de Pharos, où il fit débarquer ses troupes après le combat, et de se rendre maître de la digue qu'on appelait l'heptastade, qui la joignait au continent [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. X, p. 325, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Hepta...., et stade.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877