herber

(Mot repris de herbaient)

HERBER

(èr-bé) v. a.
Exposer, étendre sur l'herbe. Herber de la toile.
Terme d'ancienne maréchalerie. Appliquer un morceau de racine d'ellébore au poitrail ou dans d'autres endroits de certains animaux tels que les chevaux, les bœufs et les vaches, pour les guérir de divers maux, en faisant suppurer la partie.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    La place où jouster on devoit, estoit belle, ample et unie, verte et herbée [FROISS., III, IV, 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Herbe.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

herber

HERBER. v. tr. Exposer sur l'herbe. Herber de la toile.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

herber

Herber, c'est paistre de l'herbe, ainsi dit-on les cochons sevrez commencer à herber, Herbam depascere.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606