héritage

(Mot repris de heritage)

héritage

n.m.
1. Action d'hériter ; ensemble des biens acquis ou transmis par voie de succession : Elle a reçu ce domaine par héritage. Il a fait un héritage conséquent.
2. Ce qu'on tient de ses parents, des générations précédentes, des prédécesseurs : Cette gaieté constante est un héritage maternel atavisme legs

HÉRITAGE

(é-ri-ta-j') s. m.
Ce qui vient par voie de succession. Faire un grand héritage.
L'habit qu'il eut sur lui fut son seul héritage [BOILEAU, Sat. I]
Il [Bernard de Weimar] meurt de maladie à la fleur de son âge, le 18 juillet... ; il laissait pour héritage son armée et ses conquêtes [VOLT., Ann. de l'Empire, Ferdinand III, 1639]
Héritage se dit aussi d'un trône qui passe de rois en rois dans une même famille.
Vous lui avez, dites-vous, rendu l'héritage de ses pères, comme si les hommes pouvaient être légués et possédés ainsi que des terres et des troupeaux [RAYNAL, Hist. phil. IV, 21]
Particulièrement. Les immeubles réels, comme terres, maisons.
Elle [Judith] était parfaitement belle, et son mari lui avait laissé de grandes richesses, un grand nombre de serviteurs et des héritages où elle avait de nombreux troupeaux de bœufs et de moutons [SACI, Bible, Judith, VIII, 7]
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage Que nous ont laissé nos parents ; Un trésor est caché dedans [LA FONT., Fabl. V, 9]
Terme de jurisprudence. Bail d'héritage, se dit des baux à rente perpétuelle ou à très long terme. Héritage féodal, héritage qui était tenu en fief et relevant d'un suzerain. Héritage roturier, héritage possédé à cens ou censive, ou autres charges.
Fig. Ce qui arrive, comme arrive un héritage.
Vous n'avez pas la vie ainsi qu'un héritage [CORN., Poly. IV, 3]
Le crime d'une mère est un pesant fardeau ; Pour mes tristes enfants quel affreux héritage ! [RAC., Phèd. III, 2]
Mourir digne de vous, voilà mon héritage [VOLT., Mérope, IV, 2]
En style de l'Écriture, l'héritage du Seigneur, les objets précieux qui étaient dans le temple à Jérusalem.
Elle s'était encore emparée de l'héritage du Seigneur, et avait enlevé de son temple ce qu'il y avait de plus précieux pour enrichir les temples de ses idoles [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. VI, p. 294, dans POUGENS]
Par extension. La terre sainte.
Le Seigneur refuse sans doute à mes infidélités [c'est saint Louis qui parle] la consolation que j'avais tant souhaitée, de délivrer son héritage [MASS., Panégyr. saint Louis.]
Fig. L'héritage céleste, le royaume des cieux. Les méchants n'auront point de part à l'héritage céleste, à l'héritage du Seigneur.
S'immoler pour son nom et pour son héritage [de Dieu], D'un enfant d'Israël voilà le vrai partage [RAC., Esth. I, 3]

PROVERBE

  • Promesse de grand n'est pas héritage, c'est-à-dire il ne faut pas trop compter sur les promesses des grands.
  • Service de grand n'est pas héritage, c'est-à-dire on n'est pas toujours assuré de faire fortune auprès des grands, et aussi de rester à leur service.
    Et service d'autrui n'est pas un héritage [MOL., Fem. sav. II, 5]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    [Il nous faudra] Maint destroit encontrer et maint autre passage, Ains qu'il nous toille rien de no [notre] droit eritage [, Sax. XXVI]
  • XIIIe s.
    Diex est assis [assiégé] en son saint iretage [la terre sainte] [QUESNES, Romancero, p. 93]
    Encor le [ce blason] porte cil qui l'heritage en a [, Berte, CXXXI]
    Et aussi lor doit on [aux enfants] rendre conte de lor muebles et de lor heritages vilains, qui le tient por eus, el tans qu'il sont sousaagié [mineurs] [BEAUMANOIR, XIV, 30]
    L'eritage si sont cozes qui ne poent estre mues et qui valent par anées as signeurs à qui il sont [ID., XXIII, 3]
    Quant li ples naist d'eritages amortis qui est d'Eglise [ID., LXIII, 16]
    Ame n'est mie faite pour tousjors sejorner En ce mescheant monde qu'en voit tout bestorner, Mes si bien et si bel s'i doit el atorner, Qu'en son droit heritaige puisse tost retorner [J. DE MEUNG, Test. 300]
  • XIVe s.
    Les delettacions corporeles ont aussi comme pris par heritage le non de delettacion [ORESME, Eth. 223]
  • XVe s.
    Ce fut grand pitié quand il leur convint [aux habitants de Calais expulsés par Édouard] guerpir leurs beaux hostels, leurs heritages [propriétés], leurs meubles et leurs avoir ; car rien n'emporterent [FROISS., I, I, 323]
    Je vous advertis que amours de femme n'est pas heritage ; elles ayment aujourd'huy ung homme et demain ung aultre [, Percefor. t. VI, f° 42]
  • XVIe s.
    Partie de ces terres se bailloit à ferme ou à rente aux pauvres citoyens qui n'avoient point d'heritage [AMYOT, les Gracques, 10]
    De jeune advocat heritage perdu [COTGRAVE, ]
    Vie n'est pas heritage [ID., ]

ÉTYMOLOGIE

  • Hériter ; provenç. heretatge ; anc. esp. heredage ; ital. ereditaggio. Au XVIe siècle, on prononçait heritaige, dit Palsgrave, p. 8.

héritage

HÉRITAGE. n. m. Ce qui vient par voie de succession. Recueillir l'héritage de ses pères. Il n'en a eu que quelques tableaux pour tout héritage. Faire un grand héritage, Le recueillir.

Il se dit, dans une acception plus étendue, pour signifier les Immeubles réels, comme terres, maisons, acquis ou non par succession. C'est l'héritage de ses pères. Vendre un héritage. Améliorer un héritage. Faire valoir un héritage par ses mains. Acquérir un héritage. Enclore un héritage. Les limites d'un héritage. Fig., Il tient cette maladie de son père, c'est un triste héritage. Il n'a reçu de ses ancêtres qu'un grand nom pour héritage. Il sut conserver l'héritage de gloire qu'il tenait de ses aïeux. Cet héritage de haine se transmit jusqu'à la cinquième génération.

Prov. et fig., Promesse de grand n'est pas héritage, Il ne faut pas trop compter sur les promesses des grands seigneurs. Service de grand n'est pas héritage, On n'est pas toujours assuré de faire fortune auprès des grands.

En style de l'Écriture, Les méchants n'auront point de part à l'héritage céleste.

heritage

Heritage, m. penac. combien qu'il vienne de Haereditas, ou de Haeredium, vocables Latins (dont l'un, comme dit Julien Juriscons. au tiltre De Reg. iuris. Est la succession en tous les droicts, noms, raisons, et actions que le trespassé avoit en tous ses biens) comme si l'on disoit hereditage de Haereditagium: ce neantmoins le François luy donne une signification qui ne concerne tel droict successif, ains commun à tout tiltre d'acquisition, entendant par Heritage l'immeuble, dont l'opposite est le Meuble. Res soli, Fundus, Praedium, Ager. Ores que parlant des edifices et urbains et rurauls il use plus communément du mot particulier maisons ou logis, ou bastimens, ou edifices. Par ainsi heritage est envers le François l'immeuble, soit qu'il luy advienne par succession, donnation, achapt, eschange ou autrement. l'Espagnol luy donne une pareille signification, appelant Eredad, l'immeuble soit champestre, soit villotier, usant du mot Erencia, pour le dessusdit Latin Haereditas. tout ainsi que le François le represente par ce mot Heredité.

Avoir à heritage, C'est tenir et posseder un immeuble en plein droict de proprieté pour en disposer par dispositions testamentaires ou d'entre vifs comme bon nous semblera. Dont l'opposite est tenir viagerement, et à vie, ou par engagement. Nicole Gilles en la chronique de Charles vii. Et la fut appoincté que le Duc de Bourgoigne rendroit au Roy de Sicile les chasteaux de Neufchastel en Lorraine, Clermont en Argonne, et Gondrecourt, que ledit Roy de Sicile luy avoit baillez en gage, pour partie de sa rançon: et que ledit Duc de Bourgoigne auroit à heritage le val de Cassel. Et par ainsi demeura le Roy de Sicile acquitté de sa rançon, c'est à dire, auroit à luy et aux siens le val de Cassel. Et peu apres: et afin que la belle Agnes eust aucun tiltre, le Roy luy donna sa vie durant la place et chasteau de Beauté pres le bois de Vincennes. L'Espagnol dit De juro de Eredad, pour ce mesmes, Et de juro de por vida, pour sondit opposite, Proprietatis iure, pignoris nomine, vsusfructus iure.

Un petit heritage, Possessiuncula, Praediolum.

Heritage duquel on recueille assez pour vivre l'année, Cibariis annuis sufficiens praedium.

Un heritage qui nous appartient seulement pour l'avoir longuement possedé, ou à tiltre de longue possession, et tel que de droict est requis, Captum vsu praedium.

Acheter un heritage à la charge d'en faire la revente en rendant le sort, Fiduciam accipere.

Avoir un heritage par decret, Ab hasta fundum quaerere, vel ab auctione publica.

Mettre le pied dedans quelque heritage, Vestigium in possessionem facere, Praedium adire.

Mettre hors quelqu'un de son heritage, Deiicere aliquem de possessione, Praedio exuere.

Mettre quelqu'un hors d'aucun heritage, sans force à la façon accoustumée: anciennement entre gens qui estoient en different sur la possession, etc. Aliquem moribus deducere de fundo.

Mettre hors de ses heritages, Dimouere de vel e praediis, Deturbare.

L'heritage te revient, Redit ad te praedium.

En la vendant on garde pareilles solennitez, comme si on vendoit un heritage, In mancipatum venit vt praedium aliquod.

Heritage et terres tenuës en franc aleu, Optima conditione praedia, Optimo iure praedia, Libera praedia.

Heritages dequoy on reçoit grand revenu, Praedia vberis prouentus.

Les heritages ne sont point prisez, ne de requeste, Iacent pretia praediorum, Nihili fiunt, Habentur.

Qui a force heritages, Praediatus.

Heritage amorti, est l'heritage lequel est en main morte, et ne rend profit feodal ne censier, parce qu'il n'est à homme vivant et mourant et confisquant, Praedium quod in causam morticinae possessionis cecidit, aut quod iure morticinii possidetur. B. voyez Admortissement.

Heritage baillé à loyer d'argent, ou ferme et moison de grain ou vin, Fundus pecuniariam praestationem domino pensitans et speciariam. B.

Heritage baillé en emphiteose, Praedium emphyteuticum. B.

L'heritage contentieux, ou dont est question, sera regi et gouverné par commissaires, sous la main du Roy, Curatoribus fiduciariis fundus controuersus sententia vel aresto permissus est. B.

Riches en heritages, Gens bien heritez, Praediati egregie homines. B.

Gens cognoissans les coustumes et charges des fiefs et autres heritages, Praediatores homines. B.

Gaigner un heritage par sentence ou jugement, Auferre iudicio fundum, et obtinere, Vincere iudicio fundum. B.

Un heritage obligé et hypotequé à certaine rente, Fundus vectigalis. Bud.

Prescrire un heritage par dix ans entre presens, Inter municipes decem annis authoritatem fundi quaerere. B.

Heritage prescrit, Fundus vsucaptione et rata authoritate quaesitus. Bud.

Prendre un heritage feudal par puissance de fief, Iure patrocinii vti aduersus emptorem fundi beneficiarii, pretiumque offerre beneficiario. B.

Heritage vendu par criées, Praedium addictum in auctione. B.

Heritage roturier, ou tenu en censive, Fundus censualis. B.

Heritages tenus en fief Patrimonium beneficiarium aut gentilitium. Bud.

Heritage tenu par engagement, Praedium oppigneratum, Fiducia. B.

Le dernier creancier a jecté tous les autres dehors, pour avoir seul l'heritage hypothequé, tant de son chef, que par transport, Creditor postremus omnes antiquiores dimisit, vt solus oppignerato praedio incumberet, tum suo, tum cesso iure. B.

héritage


HÉRITAGE, s. m. HÉRITER, v. n. et act. HÉRITIER, IèRE, s. m. et f. [Éritage, érité, tié, tiè-re: 1re é fer. au 2d et 3e, è moy. et long au dern.] Héritage, ce qui vient par voie de succession. Hériter, recueuillir une succession. Héritier, ière, celui ou celle qui hérite ou qui doit hériter. "Recueuillir l'héritage de ses Pères.
   Chacun, du comun héritage,
   Avide, sépara ses champs,
   Et ce fut ce premier partage
   Qui fit les premiers mécontens.
       La Motte.
"Il hérita de son oncle. "Il a été héritier de sa tante. = Ils se disent au figuré. "Daguesseau recueillit en naissant ce double héritage de gloire et de vertus. Thomas. "Héritier des vertus de ses Ancêtres, il hérita aussi de leur gloire. = On dit, ordinairement se porter pour héritier. Mr Cochin, dit se porter héritier: c'est peut-être l'usage au Palais.
   REM. 1°. Héritage, se dit d'un champ, d'un domaine, quoiqu'on ne le possède pas par voie de succession. "Vendre, acheter, aquérir un héritage. = L'Acad. le dit aussi des maisons. Il me semble qu'il n'est pas aussi usité dans cet emploi.
   2°. Dans le Dict. Gram. on n'aprouve pas hériter, employé activement. Cependant de bons Auteurs l'ont employé, et en vers et en prôse.
   Le berger qui jadis hérita le haut-bois
   Du grand Pasteur de Syracuse.
       Fonten.
  Héritez, cher Gallus, ce haut-bois révéré.
      Gresset.
"Appius avoit hérité de son père des biens considérables. "Il avoit hérité de lui son atachement inviolable pour les intérêts du Sénat. Vertot. "Presque tous leurs descendans héritèrent d'eux cette disposition d'antipathie et de haine. Rollin. "Donna Petronilla avoit hérité le Royaume d'Arragon, immédiatement de son Père. D'Orléans. = L'Acad. le marque aussi actif, et done pour exemples. "Il n'a rien hérité de son Père: il en a hérité de grands biens. = Disons donc, que quand il y a deux régimes, c'est l'acusatif de la chôse, et l'ablatif de la persone. Quand il n'y en a qu' un, c'est toujours l'ablatif, soit de la persone, soit de la chôse.

Synonymes et Contraires

héritage

nom masculin héritage
1.  Ce dont on hérite.
bien, legs, patrimoine, succession -vieux: hoirie.
2.  Ce qu'on tient de ses parents.
atavisme, tradition -littéraire: legs.
Traductions

héritage

Erbschaft, Vermächtnis, Erbeinheritance, heritage, heirloom, legacy, patrimonyerfenis, boedel, erfdeel, erfstuk, versterf, versterving, nalatenschap, erfgoedהורשה (נ), ירושה (נ), מורשה (נ), מורשת (נ), עיזבון (ז), תורשה (נ), הוֹרָשָׁה, עִזָּבוֹן, מוֹרָשָׁה, מוֹרֶשֶׁת, יְרֻשָּׁהarvheredaĵopeninggalan, pewarisan, warisanherançaarv, kulturarvκληρονομιάherencia, patrimonioeredità, retaggioإرْث, مِيرَاثٌdědictvíkulttuuriperintö, perintöbaština, nasljedstvo先祖伝来のもの, 相続상속, 유산arvdziedzictwoнаследствоมรดกmirasdi sản, tài sản thừa kế遗产繼承 (eʀitaʒ)
nom masculin
1. bien qu'une personne décédée transmet à une autre laisser une maison en héritage
recevoir un bien d'une personne décédée
2. figuré ce qui se transmet l'héritage culturel

héritage

[eʀitaʒ] nm
(= patrimoine) → inheritance
faire un (petit) héritage → to come into (a little) money
(fig) (culturel, religieux, colonial)heritage