heurtoir

(Mot repris de heurtoirs)

*heurtoir

n.m.
Marteau fixé à une porte monté sur une charnière et qui sert à frapper.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

heurtoir

('œʀtwaʀ)
nom masculin
marteau fixé sur une porte et servant à frapper un heurtoir en forme de poing
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

HEURTOIR

(heur-toir) s. m.
Le marteau d'une porte. Vieux en ce sens. On dit marteau.
Anciennement, figure hideuse à laquelle on attachait le marteau d'une porte.
J'en fais un heurtoir de grand'porte [VADÉ, la Pipe cassée, p. 30]
Pièce mobile qui vient frapper sur une autre.
Terme d'artillerie. Pièce de bois qui empêche que les roues de l'affût n'endommagent le revêtement de gabions d'une batterie. Coin de bois pour arrêter le recul, ou pour empêcher la pièce de revenir en batterie après le recul.
Terme de construction. Pièce de fer scellée dans le seuil d'une porte, pour arrêter les battants d'une porte cochère.
Terme de ponts et chaussées. Face verticale d'une écluse, contre laquelle les portes viennent s'appuyer.

ÉTYMOLOGIE

  • Heurter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

heurtoir

HEURTOIR. (H est aspirée.) n. m. Marteau attaché, attenant à une porte et dont on se sert pour y frapper.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

heurtoir


HEURTOIR, s. m. [Heur-toar: l'h s'aspire: le heurtoir, et non pas l'heurtoir.] Marteau dont on se sert pour heurter à une porte. Le mot de marteau est plus usité.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

heurtoir

מרתוק (ז)

heurtoir

Klopfer, Knagge, Nase, Prellbock, Türklopfer

heurtoir

aldaba, picaporte

heurtoir

battente

heurtoir

cantharus

heurtoir

[ˈœʀtwaʀ] nmdoor knocker
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005