hiérodule

HIÉRODULE

(i-é-ro-du-l') s. m.
Terme d'antiquité. Serviteur attaché à un temple.

ÉTYMOLOGIE

  • Termes grecs dont l'un est dérivé du mot grec signifiant sacré, et dont l'autre se traduit par esclave.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877
Traductions